Promener son chien en liberté : luxe ou nécessité ?

1514

Promener son chien en liberté : luxe ou nécessité ?

 

 

P1000261
promenade en groupe

Que vous habitiez en maison ou en appartement, que votre chien dispose d’un jardin ou non, pour son bien être, sa forme physique et sa bonne santé, les promenades en liberté sont indispensables. Ce n’est pas un luxe, c’est une nécessité !

La promenade en laisse, c’est votre promenade, la sienne, c’est en liberté.

Mais lâcher son chien n’est pas toujours aussi simple que cela devrait l’être !

Cela nécessite d’avoir un chien sociable et de le contrôler en cas de problème, donc il faut au moins qu’il obéisse au rappel.

Pour vous aider à obtenir un bon rappel, j’ai mis à votre disposition un petit guide que vous pouvez télécharger gratuitement lors de votre inscription sur ce blog et qui vous donne la marche à suivre et les principales erreurs à éviter pour faire revenir votre chien.

Pour éviter un maximum de problèmes, le chien doit être mis depuis tout petit en contact avec ses congénères et cela doit être poursuivi quand il aura grandi. Il faut, par ailleurs, le mettre dès que possible et progressivement au contact de tout ce qu’il sera susceptible de rencontrer au cours  des promenades.

Si c’est le cas, le chien deviendra sociable et on pourra l’emmener partout sans problème car il sera à l’aise dans toutes les circonstances. Mais, cela n’est pas définitivement acquis !

Même si votre chien est sociable et que les rencontres avec ses congénères sont sources de plaisir, cela s’entretient et peut très bien se modifier s’il n’en rencontre plus ou qu’on l’empêche d’aller voir les autres chiens.

1803
promenade en liberté avec éducation canine

J’organise régulièrement des promenades en groupes avec séances d’éducation canine pour travailler la sociabilité et le rappel et je conseille aux gens d’y participer au moins une fois par mois lorsque tout va bien, juste pour entretenir les acquis.

Comme je l’ai déjà dit à maintes reprises, et je le répéterai encore souvent, le chien est avant tout un animal social et sociable mais cela s’entretient… rien n’est acquis une fois pour toute, il faut régulièrement entretenir les acquis, y compris l’éducation canine qui a besoin de répétition pour s’inscrire dans la durée. Le chien, pour rester sociabilisé à son espèce, doit régulièrement rencontrer des congénères et avoir l’occasion de communiquer avec eux et de partager des moments de jeu, ou simplement de les côtoyer, au risque de se désocialiser.

On rencontre de plus en plus souvent des chiens qui ne sont pas à l’aise dans les rencontres avec leurs congénères et ce n’est pas normal !

Il y a ceux qui évitent les rencontres, ceux qui les fuient, ceux qui agressent, par peur la plupart du temps.

Bien sûr, il y a des chiens qui n’ont pas eu petits la socialisation à leur propre espèce nécessaire à leur bon développement, mais dans la plupart des cas, ce sont nos propres peurs qui déteignent sur nos chiens.

Si, lorsque vous rencontrez un chien, vous craignez la rencontre, vous transmettez vos propres émotions à votre chien, qui, sans en comprendre la raison, va se mettre à avoir peur à son tour. Si de plus, il est tenu en laisse, vous allez sans même vous en rendre compte, faire passer votre stress par l’intermédiaire de la laisse et ainsi l’influencer dans son comportement lors de la rencontre.

Une rencontre entre chiens devrait toujours avoir lieu en liberté ! c’est ainsi que chaque chien peut naturellement utiliser ses codes de communication et faire comprendre à l’autre ses intentions. Leur rencontre se fait alors naturellement et sans entrave ou sans intervention de notre part, donc sans fausser leur relation.

Ils pourront ainsi librement décider de se côtoyer, de jouer ensemble ou de passer leur chemin après s’être évalués dans leur hiérarchie et dans leurs intentions. Ils vont utiliser pour cela leurs codes de communication : se renifler, échanger des regards et des signes de soumission , communiquer par la position de leur queue ou de leurs oreilles…

Dans toute la mesure du possible, il faut donc laisser son chien libre durant les promenades et favoriser les rencontres en liberté avec ses congénères.

Si, par contre, on croise un chien qui est tenu en laisse,il vaut mieux rappeler notre chien et l’empêcher d’aller voir son congénère. Les relations sont la plupart du temps faussées lorsque l’un des deux est en laisse et l’autre pas. De plus, la personne qui tient son chien en laisse le fait le plus souvent parce qu’elle se sent en insécurité. Elle va donc très certainement transmettre sa peur à son compagnon qui risque d’y réagir soit par une réaction de panique soit par de l’agressivité dans la mesure où il ne peut fuir. Il y a donc peu de chance pour que ce type de rencontre soit positive.

Aimer son chien, c’est aussi respecter ses besoins et courir librement dans la nature en fait partie, rencontrer ses congénères et pouvoir partager avec eux des moments de jeu aussi. Il est donc de notre responsabilité de le sociabiliser et de l’éduquer pour pouvoir lui octroyer ce plaisir qui ne devrait pas être un privilège pour certains mais un dû pour tous.

Articles Similaires :

8 réflexions sur “Promener son chien en liberté : luxe ou nécessité ?”

  1. Bonjour Sylvie,
    Voici quelques nouvelles d’Esméralda, pour qui nous avons suivi votre programme d’accompagnement l’année dernière à cette époque.
    Elle est encore un peu craintive à mon égard car il ne m’a pas été possible d’être le seul intervenant pendant un période assez longue. c’est donc mon épouse qui reste son principal “référent”.
    Bien que très sociable, nous la promenons toujours en laisse car elle ne réponds pas vraiment au rappel et nous craignons toujours qu’elle nous échappe à l’extérieur.
    Il nous faudrait sans doute refaire quelques promenades en groupe à La Baule ou à Saint Brévin.
    Dites nous quelles sont les dates encore disponibles.
    Merci d’avance,
    Amicalement,
    Daiel

    1. Bonjour Daniel,

      Contente d’avoir des nouvelles. Vous pouvez vous inscrire à Saint Brévin le 27 mars, il me reste encore un peu de place. 9a me fera très plaisir de vous revoir et de voir comment a évolué Esméralda. Dites moi rapidement si je vous inscris…
      A très bientôt

      1. Bonsoir Sylvie,
        Le 27 mars correspond au dimanche de Pâques et nous serons en famille, c’est pourquoi je vous demande de nous inscrire plutôt à la sortie suivante qui est prévue pour le 24 avril je crois.
        Je vous en remercie par avance.
        A bientôt

        1. Bonjour Daniel,
          Pas de problème, par contre j’ai déplacé la promenade du 24 avril au 17 avril car j’ai un séminaire le week-end suivant… confirme moi bien si je vous inscris. TU peux me laisser un SMS au 06 20 54 56 48. A bientôt

          1. Bonsoir Sylvie,
            C’est d’accord pour le 17 avril, il me faudra juste un petit rappel sur l’horaire et le lieu de rendez-vous.
            Merci d’avance et à bientôt

          2. OK? Daniel, je vous inscrits, çà me fera plaisir de voir comment la fifille a évolué. J’ai mis les lieux et heures de rendez-vous maintenant sur la page des promenades : Le lieu du rendez-vous sur Saint Brevin est à midi au parking qui est à l’angle de l’allée des jonquilles et de la rue des pierres couchées.

            C’est au même endroit que les fois précédentes.

            A bientôt

  2. PEREZ Marie-Jeanne (Majane)

    Oui bien d’accord mais ici nous n’avons pas le droit de promener les animaux non attachés. De plus ce sont des chemins où circulent les voitures et j’ai failli, un jour, être renversée par une auto. Un chien était sur la route (pas le mien) et le gars m’a foncé dessus en hurlant “ton chien attache-le”. Bref il ne faut pas tenter le diable. Certains prennent le risque mais pas moi.
    Une question : pour l’habituer aux autres chiens serait-il de bon aloi de la mettre aux cours d’agility ?

    1. Bonjour Majane,

      Devant le grand nombre de mails que j’ai reçu sur le sujet, je vais refaire un article pour préciser les choses car je crois qu’il y a beaucoup de confusions y compris par ceux qui sont chargés de faire appliquer les lois…
      On n’a pas le droit de laisser divaguer ses animaux, ce qui est tout à fait différent de les détacher, mais je vais préciser tout cela pour que tout le monde ait les informations de manière à avoir les arguments juridiques pour répondre à ceux qui leur disent des bêtises et qui interprètent les textes comme çà les arrange !
      Après, bien sûr qu’on ne peut les détacher que dans des endroits sécurisés, mais cela se trouve certainement un peu partout en France. Par contre, c’est sur qu’il faut parfois se déplacer et donc avoir un véhicule par exemple, sinon, je conçois pour les citadins que cela puisse être parfois compliqué.
      Pour l’agility, pourquoi pas si elle aime, tous les chiens n’aiment pas cela et je ne suis personnellement pas pour les forcer si ce n’est pas un plaisir mais cela vaut la peine d’essayer. Pour le coté de l’habituer aux autres chiens, cela dépend de la manière dont c’est pratiqué. Si dans ton club ils laissent les chiens jouer entre eux, c’est certainement intéressant et de toute façon mieux que rien. Maintenant si c’est un club où les chiens ne peuvent pas avoir d’interaction, il vaut mieux éviter car cela ne peut que renforcer dans son esprit l’idée qu’on ne doit pas aller vers les autres chiens et donc cela aboutit au résultat inverse de celui désiré.
      En tout cas, merci de ton commentaire qui me permet d’apporter des précisions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Guide offert :

Connectez-vous avec votre animal
et développez votre complicité

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email