Qu'est-ce qu'un Comportementaliste Animalier ?

Un spécialiste de la relation de l’homme à l’animal !

Le comportementaliste s’intéresse aux perturbations de cette relation et prend en charge les problèmes comportementaux après qu’un vétérinaire ait écarté une cause physiologique.

La diversité des problèmes manifestés et de leur origine, nécessite de disposer de compétences dans de nombreux domaines et de la conscience des limites de ses compétences.

Ses interventions sont souvent motivées par le comportement indésirable d’un animal, en réalité tentative d’adaptation à un environnement devenu inadéquat.

L’éthologie, qui étudie le comportement des êtres vivants, est indispensable pour connaître le sens des comportements des différentes espèces.

Elle aide le comportementaliste à déterminer la cause d’un comportement, la nature exacte de celui-ci et en quoi il peut être une réponse à l’environnement ou aux pressions subies.

La méconnaissance de l’animal, de ses codes et conduites sociales, de ses systèmes et rituels de communication, est la cause essentielle à l’origine des comportements gênants ou incompréhensibles chez l’animal.

Le comportementaliste considère que les « comportements indésirables » manifestés par l’animal doivent d’abord être abordés comme des difficultés d’adaptation de l’individu à son milieu, et donc bien comme des troubles de la communication et de la relation. Il s’appuiera sur l’éthologie pour aider à réorganiser la relation et rétablir une bonne communication entre l’homme et l’animal.

Le comportementaliste s’appuiera sur une approche systémique qui prend en compte le groupe que constitue la famille et les interactions entre tous les membres du groupe.

Il peut aussi offrir d’autres services que ceux de la résolution individuelle des problèmes de cohabitation avec l’animal.

Il peut également jouer un rôle important en matière de prévention pour contribuer à assurer l’harmonie au sein de la relation Homme-Animal :

  • Il peut conseiller ou assister pour l’achat ou l’adoption d’un chien, d’un chat ou d’un cheval (bon nombre de situations complexes serait évité si son aide spécialisée avait été sollicitée en amont).
  • Il peut effectuer des conférences thématiques, par exemple sur les thèmes suivants :
  • Faire le bon choix d’un chiot, chien, chat ou cheval…
  • L’arrivé de bébé à la maison
  • L’animal et l’enfant
  • La communication entre l’homme et le chien
  • Les conduites agressives
  • La hiérarchie inter spécifique…

C’est une autre manière d’informer sur les relations et la communication homme/animal, toujours pour une meilleure cohabitation avec l’animal.

Mon approche en tant que comportementaliste

Respectez-vous les besoins de votre chien ?
En tant que comportementaliste, mon approche consiste à intervenir
sur la relation  entre la famille humaine et son animal.

 

Je suis dans une relation d’aide qui consiste à écouter et à guider pour permettre le changement.

C’est la famille, par sa pratique, par l’évolution de sa relation, placé sous mon contrôle, qui provoque le changement attendu.

Je commence donc par prendre en charge les membres de la famille et leur souffrance.

Le traitement de chaque problème de comportement s’effectue par l’élaboration d’un diagnostic précis de l’origine de chaque problème et l’apport de solutions adaptées à la nature de ses déclencheurs.

L’établissement d’un diagnostic repose sur la mise en évidence d’un certain nombre d’éléments, sur la détermination du problème et des objectifs personnalisés.

L’animal est le révélateur d’un dysfonctionnement qu’il convient d’identifier.

Seuls les membres de la famille savent ce qui se passe et eux seuls peuvent le décrire avec leurs mots, leur façon de parler ou de se comporter.

C’est pourquoi la présence des animaux n’est en rien indispensable au bon déroulement de l’entretien.

Je n’agis pas sur l’animal.

C’est la famille qui, en modifiant des éléments de l’environnement et en repositionnant sa relation à l’animal permet le changement.
Je ne dispose pas d’un catalogue de solutions car chaque situation est différente et nécessite l’élaboration d’un diagnostic et la recherche de solutions personnalisées.

Hiérarchie chez le chat
Déroulement d’un entretien :


Je travaille avec les familles qui m’appellent et mes entretiens ont une durée moyenne de 1h30 à 2 heures.

Ils reposent sur :

  • une écoute attentive et empathique de chaque personne présente 
  • une définition précise des circonstances 
  • une proposition des changements visant à obtenir la résolution des difficultés présentes.

Tout d’abord, je vais expliquer la conduite de l’entretien et demander la participation de tous les membres de la famille (systémique).
La présence de l’animal : chien, chat ou cheval n’est pas indispensable, c’est pourquoi je peux travailler à distance.

Vous allez m’exposer ce qui vous dérange.

Je vais ensuite vous questionner pour obtenir les informations nécessaires en prenant en considération toutes les diversités présentes.

Pour vous aider à résoudre votre problème, il me faut intégrer les éléments rattachés au contexte : famille, milieu, moment, lieu, temps, durée, répétitivité… ainsi que toute évolution, tout changement s’y étant produit ou devant s’y produire.

Il me faut encore déterminer le problème dont la définition répond à des critères précis et définir le ou les objectifs, ce qui n’est pas toujours simple.

2 ou 3 entretiens suffisent généralement à régler les problèmes présentés : agressivité, anxiété, phobies….

Ils sont distants de 15 jours à 3 semaines.

Mon attention et mon travail se portent sur LA CAUSE ORIGINAIRE.
Dès lors les effets, qui n’ont plus de raison d’être, disparaissent.

Selon les difficultés rencontrées, une collaboration entre plusieurs praticiens peut s’avérer nécessaire : vétérinaire, éducateur, psychologue, ostéopathe, instructeur d’équitation…

Pendant les entretiens, le téléphone est coupé !

Vous désirez en savoir plus ?
Vous voulez prendre un RDV pour un Entretien Comportemental de 2h ?

Vous préférez un Coaching Hebdomadaire jusqu'à la résolution du problème ?

Fermer

Guide offert :

Connectez-vous avec votre animal
et développez votre complicité

Retour haut de page