Adopter un chien adulte

Quel chien vous correspond ?

Adopter un chien adulte

Un chien adopté en refuge ne pose pas plus de problèmes qu’un chiot acheté

La croyance selon laquelle un chien abandonné pose plus de problèmes qu’un chien acheté est assez répandue mais pourtant totalement infondée. J’ai personnellement toujours eu des chiens  adoptés adultes et ils ne posent pas plus de problèmes que les autres si l’on sait bien s’y prendre, c’est-à-dire si l’on possède les clés de la communication.

Un chien abandonné l’est, la plupart du temps, pour de mauvaises raisons. Très souvent, les motifs d’abandon sont des divorces, des déménagements, des pertes d’emploi, des problèmes de santé, des changements de vie qui font que les gens n’ont plus de temps ou de place dans leur vie pour leur chien. On récupère aussi souvent dans les refuges des chiens suite à des décès… Tous ces abandons n’ont pas pour origine des problèmes posés par le chien mais des situations qu’il subit et auxquelles il s’adapte du mieux qu’il peut.

Contrairement aux craintes de certaines personnes, le chien adulte, abandonné ou pas, s’attache à son maître et s’éduque tout aussi facilement que le chiot, pour peu qu’on lui accorde la place qu’il mérite. Il n’y a pas d’âge pour éduquer un chien et les habitudes se changent pour peu que l’on soit  un tant soit peu patient.

Prendre un chien adulte peut aussi avoir un certain nombre d’avantages : souvent un adulte est déjà propre, il est plus calme et plus facile à éduquer car il a déjà eu une éducation, même si elle est à parfaire. La période de l’adolescence est souvent difficile à vivre, tant pour le chien que pour sa famille humaine et l’adopter une fois cette période passée est parfois un avantage.

Par ailleurs, ces chiens-là, surtout s’ils ont eu un vécu difficile, vouent à leur adoptant une reconnaissance qui n’en est que plus grande et s’attachent encore plus que des chiots.

images (1)

Même s’il a été abandonné pour des raisons liées à ses comportements, le chien ayant un comportement adaptatif, il peut très bien ne jamais reproduire chez vous les comportements à l’origine de son abandon. Il faut se rappeler que ses comportements sont adaptés à son environnement, à la relation qu’il a établie avec sa famille-meute, aux règles de vie qu’on lui a imposées et au respect ou non de ses besoins vitaux… 

Dès l’instant où on modifie un élément, le chien adapte ses comportements. C’est pour cette raison que je peux exercer mon métier et avoir d’aussi bons résultats et qu’on peut replacer avec succès un grand nombre de chiens abandonnés.

Donc, à moins que le chien soit porteur d’une psychopathologie très lourde, ce qui est très rarement le cas, tout chien en refuge peut très bien trouver sa place dans un foyer respectueux sans poser plus de problème qu’un autre.

Par contre, comme il a déjà été fragilisé par le traumatisme d’un abandon, il lui faudra des codes très clairs et une relation sécurisante. Globalement, un chien adopté peut, plus facilement qu’un autre, développer une anxiété de séparation du fait de son abandon. Il faudra être vigilant dans ce domaine et l’habituer progressivement aux absences en évitant surtout tout rituel de départ et de retour, c’est-à-dire en banalisant au maximum les absences.

Il faudra aussi éviter une erreur fréquente qui consiste à tolérer plus de choses en raison de son passé souvent douloureux. Le plus grand service que vous pouvez lui rendre est de le traiter comme un chien « normal ». Le laisser tranquille, lui attribuer sa place et être le plus clair possible dans l’utilisation des codes canins. C’est ainsi qu’il se sentira rassuré et apaisé et pas en l’étouffant ou en le surprotégeant. Il vous le rendra au centuple !

Il faut aussi faire attention aux informations transmises par le personnel du refuge où vous l’avez adopté. En effet, en refuge, le chien inhibe ses comportements pour s’adapter aux contraintes imposées par son mode de vie. Le chien que les employés ou les bénévoles du refuge connaissent n’est pas celui que vous aurez, une fois intégré dans votre foyer. Au mieux, ils peuvent vous donner des renseignements sur son caractère ou sur son passé s’ils le connaissent. Mais ils ne peuvent vous décrire son comportement chez vous.

Vous ne le saurez vraiment qu’après une période d’au moins 1 mois de vie commune, parfois plus.

Il faut savoir qu’un chien, comme tout être vivant, a toujours une capacité d’évolution et vous aurez certainement la possibilité de l’amener à modifier ses comportements

Et vous, avez-vous adopté un chien en refuge?

Vous a-t-il posé des problèmes par son  comportement?

Laissez-moi votre réponse dans les commentaires ci-dessous

 

Articles Similaires :

5 réflexions sur “Adopter un chien adulte”

  1. Bonjour , j ai adopté une chienne qui était dans un chenil chez un chasseur avec 12 autres chiens. Elle n’a connu des humains pendant 4 ans que les coups sur le grillage pour apporter le seau d’eau et de pain , elle a souffert du froid de la faim et a eu plusieurs portées. Elle est arrivée maigre et peureuse. Depuis 3 mois elle dort sur mon canapé dans mon bureau a repris 2 kilos fait des balades mais elle n’a pas beaucoup de communication avec nous. Elle ne se lève pas pour me dire bonjour , fait très peu la fête. Elle mange seule et sans peur maintenant mais ne manifeste aucun contact avec nous. Avez-vous eu d’autres cas comme elle ? Avez-vous des conseils ? Merci Frédérique

    1. 3 mois c’est encore peu comparé à 4 ans, il faudra sans doute pas mal de temps. Essayez de trouver quelque chose qu’elle adore et qui la motive pour créer une relation aussi vite que possible mais tout en respectant son seuil de sensibilité. Bien sur beaucoup de douceur, forcez là un peu pour l’aider à évoluer mais jamais trop pour ne pas aboutir au résultat inverse… il faut doser. J’ai vécu cela avec Flavie et notre relation est devenue merveilleuse par la suite

  2. Bonjour;
    y a-t-il des questions spécifiques à poser aux membres de la SPA avant d’adopter un chien.
    Comment je pourrais savoir si le malinois ou le dobermann (question de gout) choisi a reçu un dressage de chiens de travail. Si oui, quel problème je pourrai rencontrer.

    1. impossible de répondre à cela car c’est très personnel en fonction de ce que les personnes recherchent… A vous de voir quels sont les éléments importants pour vous ! Vous ne pouvez pas le savoir si cela n’a pas été communiqué au refuge. Il n’y a pas de problème spécifique sauf peut-être être bien à sa place d’un point de vue hiérarchique. De toute façon, ce type de chien a besoin de messages très clairs en terme de hiérarchie pour éviter les problèmes, dressage ou pas

  3. Oui, j’ai adopté une chienne croisée berger allemand de 2 ans environ dans un refuge. Elle s’est tout de suite bien adaptée. Elle était propre. Elle obéissait bien, mais avait probablement été éduquée avec brutalité car dès qu’on élevait un peu la voix , elle urinait parfois et se couchait sur le dos ou s’abaissait en signe de soumission. Cela a disparu au fil du temps. Par contre, elle s’est très attachée à moi et me suivait partout. Je crois bien que si j’avais sauté par la fenêtre, elle m’aurait suivi. Hormis à la maison (où elle n’a jamais fait de dégâts) ou dans la voiture, je ne pouvais pas la laisser seule dans un autre endroit, car elle paniquait dès qu’elle ne me voyait plus et cela n’a jamais disparu. Elle est restée traumatisée par son abandon et a fait un hyper attachement (mais je ne le savais pas à l’époque). Elle pouvait par contre rester chez mes parents…du moment qu’elle n’était pas seule. Pas besoin de laisse, elle m’attendait devant la porte d’entrée d’une maison si elle ne pouvait pas rentrer et ce jusqu’à ce que je ressorte. Je pouvais faire du vélo, elle courait bien à côté. C’était une super chienne que j’ai gardée 12 ans. Elle nous a malheureusement quitté à 14 ans. Mais nous avons vécu une belle histoire ensemble et j’espère qu’elle a été heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Guide offert :

Connectez-vous avec votre animal
et développez votre complicité

Retour haut de page
9 Partages
Partagez9
Tweetez
WhatsApp
Email