Entre l’homme et le chien : quelle hiérarchie ?

pyramide-humaine-300x253

Entre l’homme et le chien : quelle hiérarchie ?

Un élément important de la relation hiérarchique Homme/Chien est la perception de la hiérarchie.

Avant de s’intéresser à la relation hiérarchique avec notre chien, voyons d’abord la signification de la hiérarchie pour l’homme puis pour le chien :

 La hiérarchie pour l’homme

hiérarchie chez l'homme
hiérarchie chez l’homme

Notre société humaine est basée sur la hiérarchie, car elle regroupe un ensemble d’individus et elle est organisée.

Toute organisation sociale s’établit sur une hiérarchisation des rapports, des fonctions,  des  accès aux ressources.

Cette organisation est présente partout y compris dans la famille. Il y a vie en commun, sous un même toit, sur un même territoire, et chacun doit y trouver sa place dans le respect de l’autre et dans ses différences.

Elle se définit souvent en termes de domination, soumission, autoritarisme, agressivité, violence, …

  •  La hiérarchie chez le chien
hiérarchie chez le chien
rapports hiérarchiques chez le chien

Le chien est un animal social et hiérarchique qui vit en meute.

Il fonctionne avec ses propres critères sociaux et pour lui, la dominance n’est pas synonyme de violence, agressivité, agression.

La dominance est naturelle, il n’a pas besoin de soumettre les autres par la violence pour être reconnu comme tel, la simple présence suffit.

L’organisation sociale stable est gage d’équilibre, de survie de l’individu et du groupe auquel il appartient. Le dominant est le garant de cette stabilité et la hiérarchie chez le chien est plutôt à associer à une fonction et au respect de l’autre.

Lors de sa petite enfance, il a appris à être chien  avec sa mère (phénomène de l’empreinte), puis à partir de 4 semaines, il apprend à vivre et connaître d’autres espèces animales, dont l’homme. Le  premier en général est l’éleveur. C’est l’étape de socialisation primaire.

Il a appris de sa mère le respect de la hiérarchie canine, de l’adulte, et à  se  comporter comme un chien.

Par la compréhension des codes de communication, du « langage » du chien, il est « devenu » chien et ses comportements, ses réponses à différentes stimulations sont ceux des chiens, même s’il  a intégré la relation humaine.

Il a aussi pris en compte l’homme dans sa meute parce qu’il est un animal   social, relationnel. De ce fait, le comportement de l’homme est interprété avec sa vision de chien.

 

  •  ‚La relation hiérarchique Homme/Chien

Dans la mesure où l’homme est intégré  dans la « meute  du chien », ce dernier se comporte envers lui comme avec un autre chien et interprète tous les comportements selon sa spécificité canine.

Le chien agit envers l’homme avec un but hiérarchique.

Si on s’assied devant la télé sur un canapé, il est bien sympathique d’avoir son chien à côté de soi. Cela n’a pas de signification pour nous, sauf une interprétation de gentillesse, de reconnaissance ; pour le chien  elle est évidemment toute autre.

De nouveaux acquis et à terme la « permission de mordre » peut ainsi être octroyée, sans s’en rendre compte…

En effet, si le chien est le dominant dans son foyer, il contrôle, selon ses principes, tout ce qui se passe, des objets, à l’espace, à la nourriture, aux relations, avec les humains.

Il ne  comprendra  pas  et n’acceptera qu’on lui impose de descendre du canapé, ou encore qu’on pratique l’éducation canine par laquelle il est soumis.

Cette situation de soumission le place dans une situation incompréhensible et intenable. Il ne peut pas être à la fois dominant et dominé par un même individu, il est soit l’un, soit l’autre. Cette incompréhension entraînera une instabilité chez  le  chien  pouvant  aller jusqu’à l’agression.

C’est pourquoi il faut être vigilant et organiser son existence en respectant les principes canins et non pas en fonction d’interprétations humaines qui n’ont pas de sens pour le chien.

La hiérarchie est présente chez le chien dans tout ce qu’il fait et se renforce s’il sent qu’il lui est possible de gravir les échelons de cette organisation.

Le chien dominant chez lui va chercher à le rester en protégeant ce qu’il considère comme des acquis sociaux canins. 

Rencontrez-vous des problèmes de hiérarchie avec votre chien ?

Qu’avez-vous déjà fait pour les résoudre ?

Laissez-moi votre réponse dans les commentaires

Articles Similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Guide offert :

Connectez-vous avec votre animal
et développez votre complicité

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email