Notre équipe de support client est là pour répondre à vos questions relatives à nos prestations !

Bonjour, comment puis-je vous aider ?

Comment le chien communique ?
13 novembre 2014
votre chien dévoilé
Comment cet e-book va vous aider avec votre chien
26 novembre 2014
Montrer Tout
relation entre l'homme et le chien

Les friandises comme récompense : une mauvaise idée !

Relation entre l’homme et le chien inversée par l’utilisation de la nourriture comme récompense !

relation entre l’homme et le chien dans le rapport à la nourriture : nous allons voir que l’utilisation de la nourriture comme récompense constitue une des incompréhensions majeures dans la relation entre l’homme et le chien.

Pour l’homme, la nourriture ne sert pas seulement à se nourrir, c’est la convivialité, le partage, un moment de détente et de plaisir.

relation entre l'homme et le chien

Pour fêter des retrouvailles, les hommes se réunissent autour d’une table.

Pour une mère, il est très difficile de voir ses enfants ne pas manger, elle n’est pas une bonne mère s’ils n’apprécient pas sa nourriture.

Pour être une bonne épouse, une femme doit savoir bien cuisiner.

La table a une importance considérable dans les relations humaines et la nourriture est porteuse d’affectivité.

relation entre l'homme et le chien

Pour le chien, qui descend du loup, la nourriture est aussi très importante mais pas pour les mêmes raisons.

Pour lui, la nourriture sert à prendre des forces, elle est son moyen de survie.

Il a hérité de ses ancêtres certaines règles de survie : pour pérenniser l’espèce, les dominants ont accès à la nourriture les premiers.

Toute la meute assiste au festin des dominants. Ces derniers mangent tranquillement car personne n’osera toucher à la nourriture en leur présence.

Une fois repus des meilleurs morceaux, ils s’en vont et abandonnent le reste de la nourriture aux autres membres de la meute.

Les autres chiens se répartissent les restes dans l’ordre de la hiérarchie. Ils mangent le plus vite possible en fonction de leur rang pour manger les meilleurs morceaux restant. Si la nourriture n’est pas très abondante, il n’y en aura pas pour tous.

Comme on le voit, la nourriture est un sujet majeur d’incompréhension entre les deux espèces.

Souvent l’homme donne à manger à son chien avec bonheur, il le regarde manger pour s’assurer qu’il apprécie son repas et s’inquiète s’il ne finit pas sa gamelle.

Il partage les restes de son repas avec son compagnon canin, il ne va quand même pas jeter ses restes alors que son chien aimerait tant les finir !

Les croûtes de fromage : il adore ça, et les pots de yaourt à lécher : un vrai régal !

Il lui achète des friandises, (pour chien car il fait attention à sa ligne et ne lui donne pas n’importe quoi !).

Et puis, quelle meilleure récompense qu’une croquette ou une friandise pour lui manifester sa satisfaction.

Après tout , on achète bien des bonbons et autres confiseries pour récompenser les enfants qui sont sages

Aujourd’hui, les chiens sont aussi un peu nos enfants !

relation entre l'homme et le chien

Quelle erreur !!!

Le chien, bien que vivant aux cotés de l’homme depuis des millénaires, est limité par sa perception canine des choses, tout comme l’homme est limité par sa perception humaine !

Ces différences de perceptions font que lorsqu’elle est par exemple donnée en récompense, la nourriture perturbe la relation entre l’homme et le chien !

Pour le chien, l’homme est gentil et le reconnaît comme son dominant : il le nourrit, (parfois même en premier), le regarde manger et s’assure qu’il apprécie son repas.

L’homme partage généreusement son propre repas, obéit souvent à son chien quand il lui donne les friandises tant appréciées…

Comme l’homme lui obéit bien !!!

Comment faire :

D’abord devenir un peu chien : se mettre dans la peau du chef de meute que nous devons être pour le bien être et l’équilibre du chien et pour rétablir la relation entre l’homme et le chien.

Nous débarrasser de nos affects dans nos rapports à la nourriture avec notre chien car ce qui est primordial : c’est l’intention.

Le chien perçoit tout de suite l’importance que nous attachons sur le plan affectif à la nourriture et comprend qu’il peut par là nous soumettre ou nous manipuler.

Comme le chef de meute, notre intention doit être de lui « abandonner » la nourriture et donc de banaliser ses repas.

relation entre l'homme et le chien

Il prendra donc ses repas après nous (ou à un horaire totalement déconnecté du nôtre).

On lui donnera négligemment sa gamelle, dans un endroit retiré et on s’en ira, la gamelle déposée, sans un regard.

On reviendra, une vingtaine de minutes plus tard pour la retirer, vide ou non, sans commentaires et sans états d’âme.

S’il n’a pas mangé, tant pis pour lui.

S’il est en bonne santé et qu’il ne mange pas, il vous manipule. Il n’aime sans doute pas son nouveau rôle de dominé mais il ne tiendra pas longtemps car vous serez plus têtu que lui.

Si vous voulez lui donner des friandises, faites le : faites-vous plaisir et à lui aussi, mais de grâce, pas comme une récompense !.

Jetez-lui ses friandises négligemment dans son panier, sans affectif là encore.

relation entre l'homme et le chien

Ne soyons pas sadiques non plus : certes, le chien doit manger après nous mais son odorat est soumis à rude épreuve pendant la préparation de nos repas. Dans la nature, il ne vit pas ce calvaire, pensons-y et ne tolérons pas sa présence à la cuisine pendant la préparation des repas, cela lui évitera des tentations et des frustrations.

relation entre l'homme et le chien

 

De même, on ne punira pas le chien qui « vole » les restes du repas car pour lui c’est normal : le dominant abandonne les restes du repas aux dominés, donc ce que vous avez laissé lui est destiné, il ne vole pas, il prélève sa part, cela change tout !!!

L’éducation canine et les récompenses !!!

Là aussi je ne suis pas d’accord. Je sais qu’il y a plusieurs écoles de pensée et que beaucoup de clubs canins fonctionnent avec des friandises comme récompenses. Ces pratiques sont souvent à l’origine d’incompréhensions majeures. Par sa mauvaise utilisation, là encore, la nourriture perturbe la relation homme-chien ! 

relation entre l'homme et le chien

la nourriture perturbe la relation entre l’homme et le chien

Depuis quand un dominant a-t’il besoin de donner de la nourriture à ses soumis pour se faire obéir !!!

Le chien, qui est loin d’être idiot, comprend très vite que quand il répond à un ordre, il obtient une friandise. Rien que cela inverse la relation entre l’homme et le chien du point de vue de la hiérarchie.

Résultat, il ne nous obéit pas, il demande une friandise.

On voit souvent des chiens qui prennent la position sans attendre l’ordre pour avoir plus vite la friandise : c’est ce que l’on appelle l’instrumentalisation, le chien renverse les rôles : il n’obéit plus, c’est nous qui lui obéissons. La relation entre l’homme et le chien se trouve donc inversée.

relation entre l'homme et le chien

La friandise n’apprend pas au chien à vous obéir, mais seulement à savoir comment obtenir une friandise !

Vous maîtrisez votre chien, alors vous n’avez pas besoin de friandises.

Ses seules récompenses doivent être de vous savoir content de lui, et cela, il ne faut pas hésiter à lui dire et lui redire : c’est un bon chien, c’est bien, vous êtes content…. Et lui aussi !!!

7 Comments

  1. Patricia dit :

    Bonjour, très intéressant ce que vous dites, j’aurai une question concernant mon chien. Mon chien quand il a faim, il commence a japper devant sa nourriture et refuse de manger tant que je ne lui est pas toucher sa nourriture, c’est vraiment bizarre je ne sais meme pas comment ca la commencé, des fois je le laisse japper et il fini par manger, mais sa peut prendre beaucoup de temps. Auriez-vous une idée du pourquoi il fait cela ? merci d’avance

    • C’est difficile à dire comme cela, il faut prendre le temps de creuser en posant un certain nombre de questions pour comprendre. Le mieux c’est de vous inscrire à une séance de conseils que nous animons le lundi soir avec l’association « comportementalistes pour tous ». Dans ce cadre, nous aurons le temps d’en savoir un peu plus et de vous donner quelques conseils. Les séances de conseils ont lieu tous les lundi soir. Vous pouvez vous inscrire ici : https://comportementalistespourtous.org/comment-ca-marche/ .

  2. Julie dit :

    Vraiment génial bravo.
    Je pense comme vous.
    Ma border n a pas besoin de nourriture pour apprendre les câlins le jeux notre complicité cela lui va très bien.
    Quand je regarde des maitres récompensé comme des fous pour un mouvement c est idiot.
    Maintenant c est bouffe et hurlement OUI C EST BIEN des 10e de fois il est pas bête Medor il a compris au premier c est bien.
    Bref de toute façon un jour ou l’autre Medor va dire Mer!! sur la piste d obe rythmée car 1 fois sur la piste Medor n a plus la bouffe 1 fois ok 2 ou 3 mais il va vite comprendre.

  3. dibout dit :

    très intéressant merci

  4. Isabelle dit :

    Bonsoir Madame Sylvie. Je souhaite vous faire part de ma grande reconnaissance. C’est super ce que vous faites. J’ai d’assez bonnes connaissances sur le chien, mais dans chaque articlel, que je parcoure avec plaisir vous nous en transmetté de nouvelles. J’aimerais bien que vous nous parler de l’affectif avec le chien. Est-il vrais que c’est au maitre de commander le câlin et non au chien. Autre chose que je ne peux pas m’expliqer.Mon chien est un boxer et souvent quand je me prépare pour la sortir elle se positione entre mes jambes. Il est arrivé qu’elle le fait avec d’autres personne qu’elle aime bien.

    • Sylvie dit :

      Bonsoir Isabelle,
      Je suis ravie si je peux vous aider à mieux comprendre votre chien… Je ferai un article sur la relation affective qu’on partage avec notre chien, c’est-à-dire l’attachement réciproque dès que possible. Pour votre question par rapport à l’attitude de votre boxer, je connais effectivement certains chiens qui ont cette attitude. Chez moi, j’ai 2 bouviers bernois qui le font aussi et parmi ma clientèle certains chiens le font également. Cela peut avoir plusieurs significations: certains chiens se frottent tout simplement parce que cela leur fait du bien car ils sont sensibles du dos et que cela les gratouille !. De toute façon, c’est une marque de confiance, et d’affection qu’ils veulent nous faire partager. Après, est-il bon de les laisser faire? là encore, c’est du cas par cas : j’ai une bouvier qui le fait très délicatement, d’autres ont des attitudes plus brutales et peuvent renverser un enfant ou une personne âgée… il faut faire attention car même si cela ne nous gêne pas voir nous fait plaisir, ce n’est pas forcément bon pour autant.
      Après sur votre question de savoir si c’est le maître qui doit avoir l’initiative des câlins : je dirais à priori OUI car dans la meute canine, c’est le dominant qui à l’initiative des contacts. Maintenant, tout est à adapter en fonction de votre relation avec votre chien : si vous n’avez aucun problème, que tout est bien clair dans sa tête, qu’il est bien à sa place… tout cela n’est pas très important. Par contre, si pour votre chien la hiérarchie est importante, s’il a tendance à développer de l’anxiété ou des comportements qui vous dérangent, que c’est lui qui décide ce qu’il veut… alors oui, c’est important que vous décidiez des contacts et non lui. MAIS, cela n’a de sens que si toutes les règles de la hiérarchie sont appliquées. Si ce n’est pas le cas, cela ne fera que le perturber plus encore en créant des paradoxes qu’il ne parvient pas à intégrer. J’espère vous avoir répondu et vous dis à bientôt et vous souhaitant beaucoup de bonheur avec votre chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.