Morsures de chien sur enfant : comment les éviter ?

un enfant et un chien

     Morsures de chien sur enfant : comment les éviter ?

proteger son enfant des morsures                 proteger son enfant des morsures                        proteger son enfant des morsures

RÔLE AVEC L’ENFANT

        – Surveiller toute interaction enfant/chien

Le chien agit selon son instinct. Il peut attaquer en réaction à des situations qu’il interprète selon ses codes canins.

Les parents ne doivent pas le laisser sans surveillance avec un enfant ou un nourrisson, même dans son parc ou son berceau. La plupart des blessures canines mortelles ont lieu sur des enfants de moins de 1 an. On doit avant tout protéger son enfant des morsures ! 

proteger son enfant des morsures

Pour la sécurité de l’enfant, les parents doivent prendre des précautions dans sa relation avec le chien :

          un enfant n’en assume pas seul la garde et ne le sort pas seul

          un enfant ne lui donne des ordres qu’en présence d’un adulte

          un chien n’a pas pour mission de surveiller seul un enfant

          les jeux sont placées sous la surveillance d’un adulte responsable

La présence d’un adulte suffit à diminuer et à inhiber les comportements agressifs du chien et à cadrer ceux de l’enfant. On va ainsi protéger son enfant des morsures. 

Le rôle des parents  consiste à surveiller le bon déroulement des interactions, à éviter les dérives au cours de leurs échanges et à prévenir une grande majorité de morsures.

 proteger son enfant des morsures

         – Apprendre à l’enfant à vivre en harmonie avec le chien

Il faut apprendre à l’enfant à s’occuper du chien, le respecter, le comprendre, adapter son comportement, vaincre sa peur, gérer ses sentiments.

Le respect des besoins du chien passe par la participation de l’enfant aux soins, sous la responsabilité et avec l’aide des parents : préparation des repas, brossage, sorties quotidiennes…

L’enfant apprend à ne pas perturber son rythme de vie, (ses repas et son repos), à respecter son lieu de couchage qui est un endroit où il dort, mais aussi une place réservée pour s’isoler, un lieu où il est congédié quand il est réprimandé… Il ne doit plus être dérangé.

Enfin, l’enfant apprend à ne pas brutaliser ou imposer des souffrances corporelles à son chien.

proteger son enfant des morsures

 – Initier l’enfant au langage du chien

L’enfant ne perçoit pas instinctivement les codes et signaux canins et peut paraître menaçant pour le chien qui applique les codes de son espèce.

Pour éviter une morsure, les parents doivent expliquer à  l’enfant la signification de certaines postures  et lui apprendre à décoder certaines mimiques, en particulier :

     * Les attitudes exprimant la peur : position basse, fléchissement des pattes arrières, les oreilles et la queue repliées, les lèvres étirées vers l’arrière dégagent les dents

     * Les postures de menace  : position dressée, la queue levée, l’échine hérissée, l’encolure avancée, les oreilles droites et les babines retroussées émettant des grognements

     * Les signaux de dominance : poils dressés, corps droit, la tête et la queue en position haute, les oreilles levées

Grâce à ces notions sur le langage canin, les enfants pourront repérer les conduites agressives manifestées par le chien à leur égard.

      proteger son enfant des morsures

– Donner quelques bases d’éducation canine à l’enfant

Les parents doivent éduquer le chien et expliquer à l’enfant les règles de base de l’éducation canine.

L’enfant qui accorde, sans le savoir, des prérogatives de dominant au chien risque de perturber son éducation : il se trouve dans une position hiérarchique floue, inconfortable et incompréhensible.

Il faut expliquer à l’enfant que pour sa sécurité et le bien être du chien, il doit appliquer les règles mises en place par ses parents : ne pas laisser son chien monter sur son lit, lui donner son goûter ou lui permettre de mordiller ses mains, par exemple.

 proteger son enfant des morsures

        – Avertir l’enfant du risque de morsure

Il faut prévenir l’enfant du risque potentiel de morsure tant par son  animal  que par d’autres rencontrés à l’extérieur.

Pour cela, les parents doivent lui apprendre les attitudes à adopter et les gestes à proscrire pour éviter les réactions agressives. C’est indispensable si on veut protéger son enfant des morsures.

Ces informations préventives devraient d’ailleurs être communiquées à tous les enfants, qu’ils vivent ou non avec un chien.

C’est l’un de mes thèmes d’intervention dans les écoles.

Tout parent  devrait initier ses enfants au respect général de l’animal. Il faut les sensibiliser au fait que le chien est un être vivant avec des différences qu’il faut connaître et respecter. Ce sont les conduites des parents vis-à-vis du chien qui orienteront celles de l’enfant.


   RÔLE AVEC LE CHIEN

       – Insérer le chien dans la famille et l’éduquer

Pour éviter les risques d’agressions, le chien doit être équilibré au niveau comportemental et d’un tempérament adaptable.

Le comportement de l’adulte va dépendre en grande partie des apprentissages réalisés par le chiot au cours de son développement, dont la majeure partie a lieu avant son entrée dans sa famille.

Il va aussi être largement influencé par l’éducation reçue dans sa famille d’adoption.

L’apprentissage des règles de vie incombe aux parents, leur rôle est prioritaire dans la détermination du caractère du chien et dans son attitude à l’égard de leur enfant.

Pour obtenir un chien tolérant aux contacts et aux sollicitations d’enfants, les parents peuvent agir dans trois domaines :

         – la socialisation

         – les règles d’obéissance

         – l’insertion hiérarchique

Il faut communiquer de façon efficace et compréhensible avec le chien et tenir compte des rituels canins. Pour cela, il faut connaître les règles de hiérarchie, de vie sociale  et de communication du chien pour comprendre les grandes lignes de son comportement.

 

proteger son enfant des morsures

Votre enfant s’est-il déjà fait mordre par un chien ?

Avez-vous peur que votre chien ne morde votre enfant ?

Laissez-moi votre réponse dans les commentaires

Articles Similaires :

4 réflexions sur “Morsures de chien sur enfant : comment les éviter ?”

  1. Bonjour

    Je voudrais votre avis s il vous plaît j ai été manger chez une amie qui a un jack russel et au moment où le on été à table il est monté sur la chaise de ma fille a côté d elle est au bout de 5min la mordu au visage elle a eut très très peur et assez mal mais par chance elle n est pas ouverte elle n à que des petits points rouge en guise de marque je m en veut énormément car se chien l avait déjà pincée à la cheville un autre jour et la malgré que je lui est dit de faire attention c était à moi de veiller à sa sécurité mais pourquoi les gens laisse tomber il leur chien sous les tables sur les chaises au moment des repas pour moi c était à mon amis aussi de gérer son chien

    1. Vous n’auriez pas pu faire grand chose de votre coté. Selon ce que vous expliquez, votre petite fille n’a rien fait pour provoquer le chien. C’est totalement irresponsable et inadmissible de faire vivre son chien ainsi. Un chien n’a évidemment rien à faire sur une chaise, surtout à table pendant que l’on mange ! La situation est explosive. En plus le jack russel est un chien très speed et très réactif et donc lui laisser une place aussi forte en terme de hiérarchie canine est aller au devant de très gros problèmes. Votre amie est incapable de gérer son chien et le laisse tout faire et cela risque fort de mal finir un jour pour une personne et peut-être aussi pour le chien. Si elle ne fait rien pour faire changer les choses et si elle n’a pas conscience du danger généré par cette situation et dont elle seule porte la responsabilité, je vous déconseille d’y retourner ou alors en lui demandant d’enfermer son chien pendant votre visite. C’est parce que des personnes sont totalement irresponsables comme elle que les faits divers d’accidents graves avec des chiens se produisent. Ce n’est malheureusement quasiment la faute du chien ni bien sur celle de la victime mais ce sont en général les 2 qui en subissent les conséquences

  2. Bonjour,
    ma fille a été mordue par un cocker chez des amis de mon beau-frère. Elle avait 2 ans1/2. Je ne connaissait pas le chien, il était sur le canapé quand on est arrivé (ce qui ne m’a pas paru normal). Ensuite il m’a reniflée, et je n’ai pas aimé son comportement, il n’était pas serein ou indifférent. j’ai senti comme une hostilité latente (interprétation anthropomorphique?). Nous passons à table, le chien couché dessous (je n’ai su que plus tard que les chiens ne devaient pas y être). Le chien appartenant à des amis avec 3 enfants, je n’ai pas éprouvé de méfiance. Ma fille se baladait dans la maison, et à moment elle été sous la table, et là, drame: le chien l’a attaquée, mordue au visage. Heureusement, juste un poinçon, mais ce fut la panique totale. Le maître a saisi le chien au col et l’a balancé dans le jardin. On a vu que la blessure n’était pas grave, et je suis rentrée chez moi. J’ai appris par la suite que ce chien avait déjà mordu 3 fois leurs enfants. J’ai beaucoup regretté de n’avoir pas été faire une déclaration de morsure. mais, comme c’était des amis de mon beau frère je n’ai pas voulu le mettre dans l’embarras. Depuis, je vis dans la culpabilité de ma négligence. Elle aurait pu être défigurée. Je souhaite votre avis sur cet épisode traumatisant pour moi (ma fille ne s’en souvient plus)
    Merci d’avance, très cordialement

    1. Bonjour,
      C’est un épisode très malheureux qui heureusement n’a pas eu de répercussion dramatique pour votre enfant… mais cela aurait tout à fait pu être beaucoup plus grave et le chien n’est sans doute pas responsable de grand chose ! bien évidemment, dans ce que vous m’écrivez, il m’apparaît évident que ce chien n’est pas à sa place dans cette famille et que le risque d’accident est important par ce seul fait ! Mon premier conseil serait de les inciter à prendre au moins une consultation pour remettre en place leur relation avec leur chien,surtout s’ils ont des enfants ! Mais je sais par expérience que les gens ne bougent qu’à partir du moment où ils ont conscience du problème et que cela les dérange… tant que ce n’est pas le cas, malheureusement, il n’y a pas grand chose à faire car s’ils ne sont pas prêts à faire ce qu’il faut pour que çà change, cela ne changera pas… Et puis, un jour, ils risquent de se débarrasser du chien, qui bien sûr aura tous les torts, le jour où ils auront eu un pépin grave. Il aurait pourtant sans doute suffit d’une consultation avec un bon professionnel et d’un peu de bonne volonté pour remettre tout le monde à sa place, changer sa relation et ses codes de communication pour mettre tout le monde en sécurité ! Vous n’avez pas été négligente, vous ne saviez pas et vous avez fait confiance aux propriétaires pour gérer leur animal. Par contre, ne restez pas avec cela, des méthodes rapides et efficaces existent pour vous aider à surmonter ce traumatisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Guide offert :

Connectez-vous avec votre animal
et développez votre complicité

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email