soins énergétiques
La hiérarchie chez le cheval
15 février 2016
Mon chaton arrive, comment bien l'accueillir ?
Mon chaton arrive, comment bien l’accueillir ?
3 mai 2016
Montrer Tout
comportementaliste ou éducateur canin

Comportementaliste ou éducateur canin : quel professionnel consulter ?

 

Comportementaliste ou éducateur canin…ou encore vétérinaire comportementaliste ?

En réalité, vous ne savez pas vraiment qui s’occupe de quoi et comment ils travaillent !

Vous souhaitez faire appel à un professionnel pour vous aider avec votre animal mais vous ne savez pas vers qui vous tourner.  

 

Comportementaliste ou éducateur canin comportementaliste ou éducateur canin    Comportementaliste ou éducateur canin

 

 

Dans cette vidéo, je vous explique quelles sont les compétences de chacun et dans quel cas faire appel à eux. Je vous explique les différences entre les professions de comportementaliste ou éducateur canin ou encore vétérinaire comportementaliste, quelles sont  leurs approches, leurs méthodes et quelles sont leurs limites de compétence.

Cette vidéo devrait donc vous aider à vous y retrouver et à faire appel au professionnel compétent pour vous aider en fonction de votre demande.

 

 

12 Comments

  1. Géraldine dit :

    Bonjour Merci pour votre site qui peut nous faire ouvrir les yeux sur beaucoup de choses voilà j’ai une petite question j’ai été 6 mois au dressage mon chien a été tenue puni par un éducateur or qu’il n’avait rien fait éducateur était d’eau à lui n’avait rien vu du tout mais bon bref je suis parti après 6 mois de dressage un peu la cause de la punition non mérité mon chien ne revenait pas vers moi quand je le lâcher en étant à l’éducation câlin je suis parti de la et j’allais au bois je me cachait et mon chien revenez un peu bizarre non mais depuis peu je garde des autres chiens chez moi à la maison comme NannyDog l’ennui Kia et vous demande conseil que dois-je faire mon chien ne revient plus comme avant dois-je retourner seule avec lui au bois et me cacher ou ce n’est pas la solutions? Pouvez-vous m’aider merci d’avance

  2. Fabienne dit :

    C’est plein de bon sens votre vidéo j’ai appris des choses utiles pour mon chien qui a le syndrome de l’abandon

  3. mazette dit :

    Bonjour et merci pour toutes les choses passionnantes que vous nous communiquer et qui nous permettent trouver des solutions à nos problèmes.
    nous avons un caniche nain âgé de 8 ans qui est jalouse de notre petite fille de 18mois. Les petits gestes (juste les gestes) brusquent de notre petite fille, on effrayé la chienne qui se tient éloignée maintenant. Comment faire pour « guérir » notre chienne de cette jalousie? Merci de vos précieux conseils. cordialement

  4. Christine dit :

    Je trouve cette vidéo très pertinente et elle me fait réfléchir ! J’ai emmené ma chienne lorsqu’elle était petite dans un club canin, mais je n’y suis pas restée longtemps car sortie du club, je n’obtenais pas grand chose avec ma chienne. Tout ce qu’elle a « acquis » c’est en principe de ne pas traverser une rue sans mon autorisation, ce qui n’est déjà pas mal. Pour le reste, je me suis aperçue qu’au club, c’est le maître qui est sans cesse jugé, et non pas le chien, et je trouvais ça un peu scolaire et dévalorisant pour un maître qui ne sait se faire obéir. Je n’aime d’ailleurs pas ce mot de « maître ». Aujourd’hui j’ai une chienne très sympa mais qui est très réservée à la maison, voire peureuse, et très indépendante en promenade …. (trop !?)
    Merci pour vos explications très claires.
    Cordialement

    • Bonjour Christine

      Moi non plus je n’aime pas ce mot de maître et je ne pense pas l’employer d’ailleurs. J’utilise en général compagnon. Par ailleurs, dans mon approche, il n’y a pas de jugement non plus : ni de l’humain, ni de l’animal. Je pars du principe que chacun fait comme il peut en fonction de ses connaissances et j’essaie de transmettre d’autres références et une approche respectueuse de l’animal. En plus, sur internet, on trouve à peu près tout et son contraire donc je comprends très bien que les gens soient perdus devant tant d’informations contradictoires. S’il suffisait de quelques conseils pour ne plus avoir de problème, mon métier n’aurait plus de raison d’être ! et c’est loin d’être le cas. Le besoin est énorme ! Dans des articles destinés à tous, on est obligé de parler de généralités. Or, ce métier n’est fait que de cas particuliers. Un animal dans une relation singulière avec une famille, dans un environnement particulier qui lui convient ou pas, avec des règles de vie spécifiques et un contexte propre. Les solutions seront donc adaptatives et différentes de celles proposées au voisin pour le même problème.

      On peut donc difficilement trouver dans des livres ou sur internet la solution à son problème !

  5. Chantal dit :

    comme j’ai apprécié votre vidéo, si vous saviez le nombre de fois que j’ai voulu faire comprendre aux maîtres de chiens, que leur façon d’agir influençait le comportement de leur animal et que c’était inutile d’aller chez un vétérinaire comportementaliste pour qu’il l’abreuve de potions , alors que la plupart du temps c’étaient eux le  » problème  » il faut dire qu’à l’époque c’était une nouveauté et que comme tout ce qui est nouveau, les gens s’imaginent que tout s’arrangera d’un coup de baguette magique….

    Votre profession mérite d’être connue

  6. my dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous; moi j’avais 4 chiennes une berger belge tervureen, une bouvier bernois, et une teckel naine et une tite York naine. ADORABLES MES TOUTOUNES, c’est vrai j’adore tous les animaux mais que ce soit ma berger, ma bouvier, et les deux petites , je ne faisais aucune différence et elles le sentaient bien.
    Malheureusement j’ai perdu ma berger (cancer utérus) puis ma bouvier . Puis de vieillesse ma teckel et après ma tite York. A ce jour j’ai de nouveau une tite teckel et une tite York; elle m’écoute bien je les adore bien sûr mais sans le savoir j’essaie de les éduquer sans récompense comme vous le citez dans votre vidéo.
    cAR pour ma berger je n’avais jamais eu de gros chiens je suis allée dans un centre éducatif pour que j’apprenne les bons principes et à chaque fois qu’elle faisait ce que l’on lui ordonnait il fallait donner récompense et moi je vous avoue que je n’étais pas d’accord. J’ai eu une énorme chance car elle était très gentille et j’évitais la récompense, simplement je lui disais que j’étais contente, et de une caresse de temps à autre; puis arrivée ma bouvier je l’ai éduquée seule dans mon pré chaque jour pour le assis couchée ,pas bougée et je partais au fond du pré et après je l’appelais au pied et tout se passait bien; etc…………. puis nous rentrions à la maison ; après tout le ti monde dehors avec moi dans le pré et elles jouaient ensembles . j’avais pris l’habitude de prendre le martinet ( pas pour taper loin de ma pensée) mais en sortant allez les filles on va jouer mais attention maman prends le martinet; Cela est arrivé quelques fois qu’elles se chamaillaient alors je tapais mon martinet sur un arbre et mes fifilles me regardaient en se disant elle n’est pas contente et j’allais vers elles et elles rejouaient sans problèmes; Et pour leur apprendre à rester seule au début je leur disais que j’allais faire des courses donc pas de sottises…. Au début je partais quelques minutes et revenait ; c’était la joie pour tt le monde et chaque jour je partais (simplement au fond de mon pré) plus longtemps jusqu’à que je m’aperçois qu’elles avaient compris. Puis suis allée faire mes courses donc le temps était plus long , mais à mon retour tout s’était bien passé.
    Et je continue de dire à chaque fois que je pars à mes fifilles que je vais faire des courses et bien garder la maison sans faire de sottises. cela marche mais je ne dis pas que moi aussi j’ai encore beaucoup à apprendre;
    Merci pour votre vidéo

    • Merci beaucoup de votre témoignage. On fait tous des erreurs … mais parfois certaines ont des conséquences fâcheuses. C’est pour cela que je suis là ! pour le reste, tant que tout va bien, pas besoin de changer quoi que ce soit. Certains chiens s’adaptent à tout, d’autres non. Mais quand ils manifestent un problème de comportement, c’est qu’il y a souffrance et il faut les aider en comprenant le problème et en modifiant ce qu’on peut modifier pour le bien être de tous et dans le respect de notre animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *