Alimentation : existe-t-il des vérités ?
2 octobre 2016
Les premières nuits du chiot : où le faire dormir ?
8 novembre 2016
Montrer Tout
problème de comportement

Votre animal a-t-il un problème de comportement ? 

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un problème de comportement ?

Une situation quelle qu’elle soit ne devient problème qu’à partir du moment où vous la ressentez comme telle !

Je vous donne un exemple : Votre chien a comme problème de comportement de sauter pour faire la fête !

problème de comportement

Votre chien vous fait la fête en vous sautant dessus. Vous trouvez cela super sympa et vous adorez son débordement d’affection. Ce n’est donc pas un problème.

Cela deviendra probablement un problème s’il fait la même chose à vos amis, qu’il fait tomber une petite fille ou que votre grand mère se retrouve avec une fracture du col du fémur    !

Autre exemple très fréquent : votre chien aboie – est-ce un problème de comportement ?

problème de comportement                                hond62

Une famille à un chien qui aboie beaucoup. Personne dans le voisinage ne s’en plaint. On est à la campagne et les gens ont l’habitude d’entendre des poules, des moutons ou des chiens. Ce chien est relativement stressé mais ses aboiements ne dérangent vraiment personne. De ce fait, personne ne s’occupe vraiment des aboiements parce que ce n’est pas identifié comme étant un problème.

Maintenant arrivent de nouveaux voisins dans l’environnement de ce chien. Or ils ne supportent pas les aboiements du chien.

Ces voisins commencent par se plaindre et créent des conflits de voisinages. Ils se mettent à en parler entre voisins et les discussions tournent de plus en plus autour des aboiements du chien. Les gens qui ne faisaient pas attention auparavant se mettent à s’y intéresser. Au final la situation devient très stressante. Les gens commencent à ne plus se parler voir à s’agresser. Le chien, sentant une animosité, voire de l’agressivité dans l’air aboie encore plus. Les voisins excédés appellent la police qui vient constater. Bien sûr, à leur arrivée le chien aboie et donc les problèmes pour la famille commencent ! On demande à la famille de faire arrêter son chien d’aboyer. On est maintenant parti dans un engrenage !

A ce moment-là seulement, les aboiements du chien sont identifiés comme un problème de comportement !

Mais un problème pour qui ?

Un problème pour la famille, pour le voisinage… Mais ce problème existait déjà bien avant que les gens ne l’identifient comme tel !

Le chien, lui le problème, il l’avait depuis bien longtemps !

Alors, est-ce normal qu’un chien aboie ? Oui, tout à fait, c’est normal.

Un chien aboie pourquoi ? Pour prévenir, pour communiquer !

Le chien prévient par ses aboiements. Il tient son rôle de chien de garde. A la campagne en particulier, beaucoup prennent des chiens pour garder leur propriété. Le chien de garde est là pour prévenir que quelque chose se passe dans son environnement en aboyant.

Maintenant, un chien qui ne pose pas de problème de comportement se comporte comment ?

problème de comportement

Et bien déjà, il aboie à bon escient c’est-à-dire pour communiquer On ne l’entend pas chaque fois qu’il y a une mouche qui vole !

Il aboie quand quelqu’un arrive à votre porte, quand il perçoit une menace dans son environnement, quand on va pénétrer sur son territoire… Le but est de donner l’alerte et de prévenir sa meute si son chef de meute ne s’en est pas aperçu.

Comment fait un chien bien équilibré et bien à sa place ?

Et bien il va aboyer. Et puis vous allez lui dire « tais-toi ».

Il va se taire et il va vous laisser prendre votre place de chef de meute. Vous allez accueillir les visiteurs, contrôler ce qui se passe sur le territoire… Il sera à vos côtés, prêt à réagir si vous en avez besoin, mais il aura fait son boulot c’est-à-dire qu’il vous aura prévenu.

Donc, un chien bien à sa place et bien dans sa tête aboie. Il s’arrête quand on lui demande parce qu’il est à sa place dans la relation et qu’il n’a pas de raison de continuer. Et puis il n’aboie pas sans arrêt ou pour n’importe quoi.

Ça c’est un chien qui est bien dans sa peau et à sa place !

Dans les autres cas, il y a problème de comportement bien avant que le problème ne soit identifié comme tel !

Un chien qui aboie pendant des heures, qui ne s’arrête pas d’aboyer quand on lui demande, est un chien qui manifeste un problème de comportement.

Ce n’est plus de la garde mais de l’anxiété, de l’ennui, ou une souffrance qu’il exprime par ce moyen.

Dans tous ces cas, il faut intervenir, d’abord pour l’aider à surmonter sa souffrance et pas seulement pour soulager les oreilles des voisins ou éviter une contravention.

Alors après, comment résoudre ce problème de comportement ?

Et bien la première chose pour pouvoir le résoudre c’est d’en identifier la cause. Or, il peut avoir des causes multiples et très diverses.

La première des causes possibles est qu’il n’est pas à sa place dans la relation. Auquel cas, il s’octroie le droit de faire ce qu’il veut et donc d’aboyer autant qu’il le souhaite.

La deuxième cause qui est probablement la plus fréquente est le stress, l’anxiété.  Un chien stressé, anxieux, est un chien qui est mal dans sa peau. Il réagit au moindre bruit, au moindre mouvement parce qu’il se sent en insécurité.

Et puis vous avez les cas d’anxiété de séparation. C’est par exemple le chien qui, en votre absence, aboie, ou détruit, parce qu’il est en grande souffrance, incapable de vivre sereinement votre absence.

Il y a également le chien qui s’ennuie et qui s’occupe comme il peut. Il cherche à attirer l’attention pour qu’on s’occupe de lui.

Pour toutes ces raisons, il est évident qu’il n’existe pas une seule façon de réagir pour l’aider, une seule solution a un même problème de comportement : un chien qui aboie ! .

C’est pour cela que j’évite au maximum de donner des conseils standardisés sur internet !

Il faut adapter la solution au chien, à son vécu, à l’environnement, aux possibilités de la famille, aux critères de chacun…Tout cela, c’est de la systémique.

On ne peut vraiment vous aider à résoudre votre problème qu’en se penchant sur l’intégralité de votre système pour trouver la solution la mieux adaptée à votre situation.

Il est indispensable pour solutionner vraiment un problème de passer par des approches totalement personnalisées.

Il n’y a pas de baguette magique. Si c’était le cas, cela se saurait !

Regardez : un professionnel du « dressage » (tout ce que je déteste !) vous conseille de mettre à votre chien un collier anti-aboiement pour être tranquille. Super, une baguette magique !

Quel est l’impact de ce collier anti-aboiement ?

Si votre chien aboie parce qu’il est stressé, vous allez lui mettre un collier anti-aboiement qui va le stresser encore plus. Vous allez rajouter du stress sur du stress, de la souffrance sur sa souffrance au lieu de l’aider à vivre sereinement cette situation. Donc, du coup, au lieu de l’aider, son niveau de stress va exploser !

Alors peut-être qu’il va arrêter d’aboyer dans un premier temps parce qu’il va se rendre compte que quand il aboie il se prend une décharge. Comme il n’a pas envie de souffrir, il va probablement arrêter d’aboyer. Sauf, que le vrai problème n’est évidemment pas réglé. Le problème de fond n’est pas ses aboiements mais son anxiété. Cette anxiété étant toujours présente, voire démultipliée, elle va se manifester autrement.

 

problème de comportement

 

Il ne pourra peut-être plus aboyer mais il déplacera le problème en se faisant des plaies de léchage, en se mangeant les pattes, en détruisant ou en faisant des maladies psychosomatiques telles que des maladies de peau. Le stress accumulé doit obligatoirement sortir quelque part…

Et donc, vous ne réglerez pas son problème mais vous l’accentuerez. Par contre, vous réglerez peut-être votre problème de voisinage, en tout cas dans un premier temps, parce que souvent ça ne dure pas.

A un moment donné, la situation va devenir tellement difficile à contrôler qu’il va falloir que ça sorte quelque part.

C’est cela que je voudrais vraiment vous faire comprendre.

Et donc pour résoudre un problème de comportement, il faut impérativement mettre en place une vraie solution, qui prenne en compte tous vos paramètres.

Il y a des gens qui font vraiment leur métier par passion. Ils ne désirent qu’une seule chose, c’est aider et solutionner les problèmes des gens et des animaux pour le bien-être de tout le monde. Mais évidemment, cela nécessite d’y consacrer un certain temps et on ne peut donc pas le faire bénévolement.

Ces conseils là, vous ne les trouverez ni sur internet ni dans des livres parce que c’est en profondeur qu’il faut traiter le problème. Il faut impérativement passer par un bon professionnel qui saura maîtriser tous les aspects de la relation. Il vous permettra de solutionner le problème de comportement confortablement et durablement dans l’intérêt et le respect de tous.

 

34 Comments

  1. Narval gwen dit :

    Bonjour,

    Nous avons adopté une femelle golden qui a 2 mois et 8 jours, nous avons un autre chien de 4 ans, la petite le mordille sans arret et par moment « l attaque mais de façon très hargneuse » elle grogne , babines retroussées , et même s’il la recadre gentiment , elle revient a la charge plus fort et de façon encore plus determinée et hargneuse, ce comportement nous inquiète , c’ est la première fois que nous avons un chiot qui se comporte comme cela.

    Est ce un comportement normal? Je précise que nous l’avons adopté a 2 mois et que la mere rejetait ses chiots , elle avait mordu la petite ( a du être mise sous antibio)

    Merci d’avance,

    Gwen

    • C’est un comportement normal qu’elle teste des choses mais pas qu’elle insiste comme elle le fait. Il faut la cadrer rapidement. Elle n’a surement pas eu l’apprentissage de l’inhibition à la morsure qui est normalement fait par la mère. Il faut que vous le fassiez de toute urgence avant qu’elle soit trop grande et qu’elle ait ancré des comportements qui poseront problème.

  2. Massin dit :

    Bonjour

    Mon fils et moi meme avons un chat Pepsi qui va avoir 2 ans en mai

    L été dernier nous sommes partis 3 semaines en vacances et ce une amie qui le connais bien qui venait le voir

    Mais pendant notre absence il s est mit a faire pipi sur le canapé en cuir , depuis je le nettoie régulièrement pour enlever les odeurs

    Sauf que parfois il recomnence meme si je suis avec lui , il fait toujours a l endroit ou je m assoit

    Que dois je penser ?

    Il a été castré en décembre et se porte comme un charme

    Je vous remercie d avance pour l aide que vous pourrez m apporter

    Amicalement

    • Je ne peux pas vous répondre comme cela… je n’en sais rien. Il peut y avoir plein de raisons et c’est impossible de savoir sans prendre le temps de creuser. Il n’y a pas un catalogue de problèmes et un catalogue de solutions, c’est vraiment du cas par cas et chez les chats il y a souvent un message à aller chercher. Si vous voulez qu’on cherche la solution, il faut prendre une consultation qui dure entre 1h30 et 2h pour prendre le temps d’analyser la situation. Vous pouvez le faire ici http://sylviechaiffre-animalcom.com/produit/consultation-a-distance/. chaleureusement

  3. Amanda dit :

    Bonjour Me Chaiffre, je me permet de vous contacter car depuis quelques temps je suis sujet à de grosses crises d angoisses. Depuis 2/3 jours ma petite minette me fuit, alors qu’en 3ans elle a toujours été douce et câline. Ma question est : est ce qu elle me fuit parce qu’ elle ressent mon mal-être ? À part ca, il ne s est passé aucuns événements qui aurait pu la stresser.
    Dans l attente de vous lire
    Cordialement

  4. rexant dit :

    Bonsoir Mme Chaiffre, notre fille a adopté un chat il y a maintenant 1 an. C’est un mâle castré qui n’a pas été élevé par sa mère qui l’avait abandonné ou pas. Les particuliers à qui nous l’avons acheté ont trouvé cette portée de 3 chats sans adulte autour. L’un des 3 chatons est mort mais j’ignore quand et comment. Ce chat a accompagné notre fille qui était installée sur Lille pour ses études. Depuis elle a de gros soucis car il fait pipi dans l’appartement. Elle a essayé feliway et change sa litière très régulièrement. Le problème est qu’elle n’arrive pas à déterminer un moment précis de la journée où il pisse. Quoiqu’il en soit dans un appartement de 20m2 cela devient très difficile d’autant qu’il fait pipi notamment sur le clic-clac. Notre fille est désespérée et envisage d’abandonner l’animal à la SPA. Auriez-vous déjà été confronté à cette problématique et des éléments de réponse peuvent-ils nous être apportés afin de résoudre ce problème. Autres points qui peuvent être importants. Ma fille s’est mise à fréquenter un garçon alors que le chat était installé dans l’appartement. Quand il vient chez nous, il pisse également sur notre lit ou dans le panier de notre chienne. Merci de votre aide.
    Cordialement
    Mr REXANT

    • c’est impossible de vous répondre comme cela. Il peut y avoir énormément de causes différentes à ce type de comportement et je ne peux rien dire sans avoir analysé en profondeur la situation. Ce type de problème est bien sur assez fréquent et c’est souvent une manière pour le chat de signaler que quelque chose ne va pas. APrès il faut bien sur chercher )à comprendre et mettre en place les solutions qui vont permettre que cela cesse. Ce n’est pas toujours très simple surtout si la situation est installée depuis longtemps mais dans la très grosse majorité des cas on parvient à résoudre le problème.

  5. Maroussia Barabasch dit :

    Bonjour Sylvie,

    Je vis en appartement avec mon chien icare, un fox terrier de 4 ans. Il est très dominant et agressif avec certaines personnes. Je me promène avec lui et parfois il aboie sur des gens sans raison et déteste les vélos, les trottinettes et les rollers. Il leur court après c pourquoi je ne peux pas souvent le lâcher. Avec les autres chiens mâles c pareil. À la maison, il se posté devant la fenêtre et aboie des qu’un chien passe donc g du mal à le laisser seul car il est très angoissé. Il s’entend bien avec mon chat de 10 mois. Ils se promènent ensemble et me suivent partout. Avec mon lapin qui est en totale liberté il s’entend bien mais parfois il pète un plomb et lui court après en le chopant par les oreilles sans jamais lui faire de mal pour autant. Je voudrais savoir si la castration pourrait être une solution.

    • Oui certainement que cela peut aider mais je ne pense pas que ça sera suffisant. Pour moi, c’est un complément mais il faudrait d’abord vous faire aider par un bon comportementaliste pour l’aider à trouver sa place et à évacuer son stress. Pour moi, il vous faut un vrai accompagnement et je rajouterais la castration et des fleurs de bach

  6. Simone dit :

    Bonjour Sylvie,
    Voilà, j’habite actuellement en Thaïlande. Un chien des rues m’a adoptée. Il s’appelle Tilou. Je l’ai pris chez moi, mais il a gardé beaucoup de comportements de sa vie antérieure. Notamment, se jeter sur toute la nourriture qui traîne (les gens ici jettent tout à terre).
    Je me balade avec lui tous les soirs et nous allons retrouver ses copains d’avant qui sont en liberté. Je sens qu’il a envie de courir avec eux, mais ses copains ont l’habitude d’aboyer et de courir après les motos et autres véhicules dans lesquels se trouve un chien. Donc, je le garde en laisse, mais il tire comme un forcené et même si je le remets à l’ordre, il recommence.
    J’ai tenté de le laisser courir sur la plage, après le départ des baigneurs, mais il ne m’obéit pas et part fouiner les poubelles et autres détritus.
    Un soir, lasse de l’appeler et de le chercher, je suis partie sans lui. Une demi-heure plus tard, je suis revenue sur le parking. Il m’attendait sagement, ses petits copains étant partis se coucher.
    Je ne sais que faire avec lui.
    A la maison, il est très sage. Accueille les visiteurs sans aboyer et reste à sa place. Il ne perd sons sang-froid qu’au passage d’une moto et de son chariot, sur lequel trône le chien du motocycliste. C’est effrayant.
    Merci de vos conseils qui sont tellement pertinents. On apprend chaque fois quelque chose d’intéressant.
    A bientôt

  7. FLEURANCE MICHELLE dit :

    Bonjour Sylvie , merci pour tes conseils ,moi mon problème est que j ai un shi stzu ,elle n aboyait pas , cest ce que j apprécie avec race !!seulement , elle a été prise sans pouvoir dire ouf !et avec un bichon maltais , dont j en ai gardé une qui est adorable !! mais aboie assez souvent dehors , malgré sa toute petite taille son aboiement est strident !et depuis la maman se met elle aussi a aboyer de concert avec sa fille !!et bien que je dise taisez vous les filles !!elles s arretent !mais recommence après !elles ne sont pas stressées et je ne comprends leurs aboiements intempestifs ,si je suis près d elles pas de problèmes, maisdès que je rentre dans la maison elles recommencent !!merci pour tes conseils Amicalement Michelle

  8. chantal dit :

    bonjour, j’ai adopté mon chien Bali dans un refuge il y a 2 ans et 3 mois. Il est très attaché à moi. Il est super sympa avec mes 6 chats mais aboie agressivement après mes chevaux quand ils sont tout près, de l’autre côté de la clôture. S’il me voit m’en occuper au loin je l’entends geindre. Je suppose que leur taille l’impressionne. Il peut aussi être agressif avec un grand chien qu’il ne connaît pas mais jamais avec les petits chiens. Quand il a fait connaissance avec un grand chien et que cela s’est bien passé, il s’entend bien avec. Je le trouve assez peureux. Il n’a jamais rien détruit, il est très affectueux. Je sens chez lui un passé difficile, je pense qu’il a été frappé. Ses aboiements envers les chevaux sont énervants. J’arrive parfois à le faire taire en me fâchant (pas la bonne solution je pense) ou en le distrayant, l’appelant près de moi pour qu’il s’éloigne du cheval

  9. dominique lamy dit :

    rebonjour Sylvie, je ne voudrais pas que tu aies cru dans mon dernier mail, que Gaia était une chienne parfaite. Elle est horriblement têtue, (mais nous aussi, et elle n’a pas -toujours- le dernier mot.), elle continue à manger tout ce qu’elle trouve dans la rue,(sans doute des séquelles de son ancienne vie), et est très roublarde, tellement roublarde, que parfois, nous sommes obligés d’en rire.Je sais que ce n’est pas bien, mais elle a à ces moments là, un tel regard, qu’on est obligé de « fondre ». En tout cas, merci encore pour tous tes conseils. Bonne santé à tes toutous. Dominique

    • Non, sois rassurée Dominique… Gaïa n’est pas plus parfaite que les miens ou que d’autres et je ne l’imagine pas autrement! Mais peut-on vraiment exiger d’eux plus que nous n’exigeons de nous ? Je trouve que parfois, on leur demande beaucoup. Je fais systématiquement faire un exercice maintenant dans mes consultations que j’ai commencé à faire avec ceux qui travaillent avec moi sur les programmes de communication animale : quel que soit l’animal et quels que soient les problèmes qu’on rencontre, je leur demande de me donner les qualités de leur animal.C’est étonnant comme cela les fait changer leur regard sur leur animal. Parfois, il y a un problème qui leur pourrit tellement la vie qu’ils ne voient plus tout le reste, tout le positif, les innombrables qualités de leurs animaux. Rien que de faire cet exercice permet souvent de relativiser et d’être moins exigeant ou plus patient. Et puis je suis d’accord avec toi, parfois ils nous font fondre là où on devrait peut-être réagir mais nous non plus ne sommes pas des robots et avons le droit de laisser parler notre cœur

      • Pepier dit :

        Bonjour
        Mon fils a 2 américain staff
        3ans et 1 an
        Depuis que le 2ème est devenu adulte, Les 2 chiens se battent .
        Mon fils reconnaît ne pas avoir
        Respecté la hiérarchie. Ils done dominants tous les 2.
        La situation n’est pas des plus confortable . Les 2 chiens ne peuvent plus rester seuls ds la même pièce.
        Angoisse pour tout le monde.
        J lui ai conseillé de mettre une muselière au 2ème en attendant.
        Que peut il faire pour réintroduire la hiérarchie
        Dans un premier trmps
        .

        • Comme je l’ai expliqué dans mon article, toute solution sérieuse passe par une consultation et ne peut être donnée dans un message sur internet. Cela demande de prendre le temps de recueillir toutes les informations nécessaires qui sont différentes à chaque fois et nécessitent des solutions adaptées. En plus, si ce n’est même pas votre fils lui même qui est demandeur, les solutions sont déjà vouées à l’échec. Pour pouvoir l’aider , cela doit commencer par une prise de conscience de sa part et sa volonté de demander de l’aide à un professionnel pour résoudre le problème. Il faut bien sur dans un premier temps commencer par mettre en place les règles de hiérarchie mais pas n’importe comment et pas juste un truc ou 2 glanés sur internet comme ça. Il faut une vraie cohérence et un vrai respect pour que cela fonctionne. C’est pour ça que beaucoup de gens disent que ça ne marche pas… Ils ont pris quelques conseils comme ça et on essayé de les appliquer comme ils pouvaient. Sauf que cela demande un changement complet d’état d’esprit de notre part et la compréhension du fonctionnement des règles chez le chien.

  10. dominique lamy dit :

    bonjour Sylvie, grâce à toi,je crois que notre Gaia va bien. Oui, elle essaie de sauter sur moi quand elle veut qqc, mais elle ne le fait jamais avec quelqu’un d’autre. Elle aboie quand certains chiens passant devant la clôture, mais dès qu’elle me voit, elle arrête et rentre toute seule à la maison. Sauf quand c’est son ennemie personnelle qui lui avait piqué sa balle un jour où elle jouait avec un de ses copains ! Mais, je pense que c’est normal. Là il faut que j’intervienne plus fermement. Un grand merci pour tous les conseils que tu nous as donnés quand nous l’avons sortie de là où elle était.

    • Bonjour Dominique,
      Contente d’avoir de vos nouvelles et de voir que Gaïa va bien… c’est top, le chien parfait n’existe pas, pas plus que nous ne le sommes mais compte tenu de son point de départ, elle a bien avancé et merci à Pierre et à toi pour tout ce que vous avez fait pour elle !

  11. AM ARNAUD dit :

    Tout à fait d’accord, mais comment puis-je passer à la solution?

    • Comme j’ai tenté de l’expliquer, il n’y a pas de solution efficace qui soit applicable par tous. C’est du cas par cas. Donc, si vous rencontrez un problème, vous pouvez prendre rendez-vous pour un entretien qui permettra de trouver VOTRE solution et qui prendra en compte tous vos paramètres et ceux de votre chien. Vous pouvez par exemple vous inscrire ici : http://sylviechaiffre-animalcom.com/produit/consultation-a-distance/ si vous souhaitez résoudre votre problème en faisant appel à moi. Vous pouvez aussi contacter un bon professionnel proche de chez vous mais renseignez-vous bien sur ses compétences et surtout évitez les éducateurs canins qui ne sont pas compétents pour solutionner des problèmes mais seulement pour vous aider à intégrer votre chien dans la société afin qu’il apprenne à en respecter les règles.

  12. Elodie dit :

    Merci Sylvie pour ce sujet très souvent oublié. Cela me parle énormément, j’ai le cas identique qui se déroule sous mes yeux, ma voisine a une jack qui aboie énormément et l’arrivée d’un nouveau voisina tous chchambouler. Perso, le problème chez moi c’est le comportement de mon mâle entier, qui n’accepte pas du tout que des congénères entrent à la maison. Il mords toujours avant de sentir, du coup c’est bien embêtant.

    • Peut-être un problème de hiérarchie… mais là aussi il faut creuser car même si c’est le cas le plus fréquent dans ce type de problème, il peut y en avoir d’autres… donc pas question de faire n’importe quoi sans savoir ! Juste un conseil qui là, s’applique à tous : quand un chien étranger vient sur son territoire, faites les présentations entre chiens sur un territoire neutre avant de les faire rentrer ensemble chez vous. J’ai 6 chiens à la maison dont certains très dominants et je pratique toujours ainsi quand je prends un chien en pension ou que quelqu’un vient à la maison avec son chien et tout se passe bien

  13. Astrid dit :

    Bonjour Sylvie,

    Il me semble que vous ne parlez pas de SOUFFRANCE PHYSIQUE ! ?
    Un chien peut souffrir de quelque chose, avoir mal aux dents, besoin de sortir faire ses besoins (chiens en appartements) … etc. mais j’ai peut-être lu votre article trop vite.

  14. Agathe dit :

    Ah, en ce qui concerne les aboiements, je ne saurais pas dire combien de fois on m’a demandé : « Votre chienne est muette ? » !!! Je leur réponds donc que si elle n’aboie pas c’est qu’elle n’a pas de raisons d’aboyer, tout simplement. Et les gens me répondent souvent « ah oui c’est vrai… » c’est surprenant leur réaction ! A croire qu’ils attendent de l’entendre et sont surpris qu’elle soit si sage. Je dois dire qu’elle est adorable aussi, même lorsque quelqu’un sonne à la porte, je ne l’entends pas : elle se contente de trépigner de joie !
    Par contre, au-delà des aboiements, il y a bien évidemment d’autres « problèmes de comportement » ailleurs. En se disant qu’elle n’aboie pas, je pourrais dire que ma chienne est équilibrée, mais je pense qu’elle ne l’est pas à 100 % par rapport notamment à sa sociabilité avec ses congénères.

    • Ta chienne est bien équilibrée Agathe. Son problème de sociabilité vient du fait qu’elle a été coupée de ses congénères pendant trop longtemps et qu’elle a vécu quelques agressions qui ont ancré son insécurité face aux rencontres d’autres chiens. Il faudrait vraiment la remettre en contact souvent avec de nombreux chiens dans des contextes apaisés, de jeu… pour lui permettre de nourrir autre chose dans les relations que de l’agressivité. Cela me parait compliqué dans ton contexte. Je ne suis pas sure que le travail que cela peut demander apporterait vraiment un bénéfice qui le justifie. Ta chienne a déjà changé d’univers et je pense qu’elle est déjà tellement heureuse dans sa vie d’aujourd’hui par rapport à ce qu’elle a connu qu’elle n’en demande pas plus. Et puis tu sais, même si le chien est une espèce sociable, ils sont comme nous… il y a des individus qui recherchent les contacts et d’autres que cela n’intéresse pas ou même qui les évitent. Les respecter c’est aussi respecter leurs différences et je ne suis pas sure que Câline ait envie de beaucoup fréquenter ses congénères.

      • Agathe dit :

        Tu as probablement, raison, je ne cherche plus, je laisse tomber et je me dis que c’est comme ça car je suis dans un cercle vicieux de toute façon. Je vois un chien de loin, je suis obligée de commencer à la ramener au pied et elle sent bien que je la retiens. Donc je lui envoie un message forcément… Mais si je ne la retiens pas, elle va direct à l’affront… Donc je fais comme je peux. Je continue de penser que c’est à cause de l’expérience en club canin, qui lui a pourrit sa sociabilité déjà peu développée, je n’avais pas autant de problèmes avant en tous cas. Je me dis qu’elle a Jewel pour s’amuser, c’est déjà ça 🙂

        • C’est compliqué de faire quelque chose la concernant dans le contexte actuel. Il faudrait un programme de sociabilisation régulier pour pouvoir sortir de cette situation. Je n’ai pas de baguette de Joséphine et je ne peux pas obtenir du résultat en une ou même 2 séances. Par contre, tu peux travailler sur toi, sur tes émotions, visualiser des rencontres qui se passent bien, chercher à reproduire tes émotions et sensations de ce moment là lors de rencontres. Ton état de gestion de ton stress peut influencer celui de ta chienne. Comme je commence à te connaitre un peu, je sais que tu peux le faire ! Il n’y a pas que l’éducation canine pour faire évoluer les chiens, tu le sais. Ce sont des éponges et plus on a une relation fusionnelle avec eux plus ils absorbent nos émotions. Change ton regard, change ton propre comportement et cela ne peut que l’aider… Maintenant, je ne vais pas te dire non plus que cela va tout résoudre mais c’est une étape et cela te servira pour plein d’autres choses

  15. Vilia dit :

    Merci sylvie, même si on sait deja tout ça, cela fait beaucoup de bien de le lire , j’ai 2 chiens, un flat de 3 ans et 1 golden croisé de 1 an… pour moi le problème, c’est leur comportement face aux chats, ils deviennent fou et m’arrachent les mains quand ils sont en laisse. Ils ne supportent pas le chat de la maison non plus. Voilà un sujet servi sur plateau … lol.
    Continue à nous envoyer de tes nouvelles, j’adore …

    • Vous le savez sans doute mais il y a encore beaucoup trop de personnes qui ne le savent pas, croyez-en mon expérience et tout ce que j’entends lors de mes consultations… et ceux qui me consultent sont bien sûr ceux qui ont identifié un problème mais qui est rarement le vrai problème. C’est surtout ce qui les dérange ! Après, il y a tous ceux qui n’ont absolument pas pris conscience qu’il y a un problème… c’est vraiment pour ces personnes là que j’ai écris cet article. Ils pensent que c’est comme ça et ne perçoivent pas que leur animal s’adapte comme il peut à une situation dans laquelle il est en souffrance. Pour le sujet que vous soulevez, le chat est normalement une proie pour le chien donc la réaction de vos chiens est à priori normale pour les chats de l’extérieur. Pour les chats de la maison, on peut normalement leur faire accepter mais là aussi cela demande un travail pour que celui de la maison soit intégré à leur famille et non perçu comme une proie. On y parvient généralement bien mais il faut quelques clés et y consacrer un peu de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *