Flavie

Flavie est avec nous depuis le printemps 2013

Le décès de Thaïa, 8 mois après celui de Tosca, et tout aussi brutal, a laissé un vide immense à la maison.

Très vite, j’ai réalisé que ce merveilleux chien, hors du commun, qu’est le bouvier bernois m’était devenu totalement indispensable et que je voulais l’avoir présent tout au long de ma vie.

Lors d’une promenade, j’ai discuté avec des gens qui en avaient un et qui m’ont parlé de l’association SOS BOUBOUS, qui recueille des bouviers bernois abandonnés. Je n’imaginais même pas que ce chien pouvait être parmi les malheureux dont on se débarrasse… Personnellement, je n’en avais jamais vu dans les refuges  et je pensais qu’il faisait partie des privilégiés !

J’ai toujours eu des scrupules à acheter un chien, justement parce que les refuges sont remplis de malheureux aux parcours tous plus douloureux les uns que les autres, et ma seule chienne qui n’a pas été adoptée fut Tosca.

J’ai consulté le site de SOS BOUBOUS, et je suis tombée sur la page où Flavie était à l’adoption. J’ai immédiatement craqué devant la tristesse qui émanait de cette chienne sur la photo. J’ai essayé de me raisonner car j’avais peur qu’en reprenant un bouvier bernois si vite après le départ de Tosca et Thaïa, elle soit un « chien de remplacement » qui en réalité n’aurait pas sa place à elle.  Aussi, je ne me suis pas précipitée mais chaque jour j’allais voir si elle était toujours à l’adoption… et puis, au bout de quelques semaines, j’ai craqué et j’ai appelé !

.

flavie3

.

Je suis allée la chercher dans un refuge de Château Chinon : « coeur à 4 pattes« . Ce refuge récupère des chiens retirés d’élevages pour diverses raisons ou dont les éleveurs se débarrassent. Flavie avait été retirée avec plusieurs autres bouviers… Tous ces chiens étaient extrêmement peureux et en particulier évitaient tout contact avec l’être humain! Je ne sais pas ce qu’on a pu leur faire mais leurs conditions de détention leur ont laissées de grosses séquelles comportementales !

.flavie1

.

J’étais partie la chercher avec Fl’âme, car, compte tenu de son caractère, j’ai préféré l’associer à la démarche que de lui imposer en arrivant avec elle à la maison. Sur place, cela a été compliqué pour la récupérer car elle nous fuyait et il a fallu beaucoup de patience et de ruse pour parvenir à la coincer et lui mettre une laisse. Elle avait de la terreur dans le regard…

La responsable du refuge m’a expliqué qu’elle était proche de mettre bas une portée de chiots quand elle est arrivée et qu’on l’a opérée pour les lui retirer : sans commentaires…

J’ai récupéré beaucoup de chiens dans ma vie mais je n’avais encore jamais vu autant de tristesse et de peur mêlées dans un seul regard. Je crois que, de tous mes chiens, c’est celle qui m’a le plus touchée !

.

012

.

Une fois à la maison, les débuts ont été très compliqués car impossible de l’approcher. Elle ne partait pas très loin mais elle ne me quittait jamais du regard et passait le plus clair de son temps à m’éviter. Je n’avais jamais vécu une telle méfiance de l’être humain. Une fois encore, ma formation m’a été d’un grand secours. Nous l’avons coincée à plusieurs pour lui accrocher une longe et je lui ai laissée jusqu’à ce qu’elle me fasse confiance et qu’elle ne bouge plus à mon approche. Il a fallu 15 jours de patience, de douceur et de respect de son seuil de sensibilité pour l’amener à accepter mon contact et commencer à me faire confiance. C’est seulement au bout de ces 15 jours que j’ai pu lui enlever la longe !

.flavie5

.

Malgré tout, il a encore fallu des mois pour qu’elle soit complètement tranquille quand je viens vers elle. Elle a toujours gardé une appréhension quand elle sent que je veux l’attacher ou lui faire quelque chose style la brosser ou lui nettoyer les oreilles. J’avoue que je ne le fais pas aussi souvent que souhaitable pour ne pas la stresser trop…

.

IMG_1067

.

Comme elle avait du mal à progresser, j’ai décidé de la prendre avec moi lors du weekend dans le golfe du morbihan que j’organise tous les ans au mois de mai pour mes clients. J’ai pensé que cette expérience, où elle serait seule avec moi, permettrait un rapprochement plus rapide. Et ce fut le cas… cela m’a permis de voir que cette chienne, qui n’avait connu que les grilles de son chenil pendant 4 ans, s’adaptait à tout avec une rapidité impressionnante. En réalité, elle n’est pas du tout peureuse et ne craint que l’être humain : cherchez l’erreur !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 

Lors de cette expérience, elle a découvert le restaurant, l’hôtel, le petit train, le bateau et le monde partout ! et elle a été à l’aise partout. Comme elle était seule avec moi et que nous avons été très proches durant ces 2 jours, notre relation n’a fait que gagner en confiance réciproque, et, à partir de là, tout a beaucoup évolué !

Aujourd’hui, c’est une chienne merveilleuse. Son regard s’est habité et nous partageons une complicité et une relation extrêmement intense. Elle m’apaise par la sérénité qu’elle dégage. Il émane d’elle une force tranquille, une douceur, une présence constante mais discrète, une bonté et un amour qui irradie tout ce qui l’entoure. Même Fl’âme est plus douce à son contact.

.

2013-07-16 11.15.52

.

Cette chienne est plus qu’un rayon de soleil, c’est le soleil entier qui éclaire et qui réchauffe les vies de tous ceux qui l’entourent !

Merci Flavie d’avoir croisé mon chemin et de passer le reste de ta  vie à mes cotés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *