Déva

Depuis l’adoption de Flavie, je me rends très régulièrement sur le site SOS BOUBOUS pour voir les bouviers bernois à l’adoption. J’avoue que je suis choquée par le nombre de bouviers abandonnés : des vieux mais aussi des jeunes, pour à peu près tous les motifs !

J’en ai fait adopter plusieurs par certains de mes clients ou amis et je vais plusieurs fois par semaine consulter leur site…Au début du mois de mai, je vois 4 chiens à l’adoption provenant d’un retrait d’élevage. Certains sont jeunes et ont l’air en pas trop mauvais état. Par contre, il y en a une, la plus âgée, qui semble être dans un état lamentable.

.

.

Il s’agit de Dis-Donc (déjà, le nom marque l’intérêt qu’on lui porte !). Elle semble être complètement négligée et d’une grande maigreur !

J’appelle la Présidente qui me raconte son histoire. En fait, tous ces chiens ont été retirés pour mauvais traitements d’un élevage de la honte vers Angoulême. On ne peut, pour le moment, pas les adopter officiellement car une procédure judiciaire est en cours contre l’élevage donc l’association recherche des familles d’accueil longue durée en vue d’une adoption. C’est Dis- Donc la plus âgée et la plus mal en point et elle a 6 ans 1/2.

La Présidente me raconte un peu l’histoire et il ne me faut pas plus de temps pour me décider à aller la chercher au refuge de l’Angoumois, près d’Angoulême. Devant l’urgence  de la situation, je décide de me rendre là-bas le premier jour où je suis disponible !

voilà un petit extrait d’un article de journal relatant les faits mais vous pouvez le consulter intégralement sur : http://www.sudouest.fr/2014/04/05/saisie-de-160-chiens-1516220-813.php

.

Les gendarmes ont effectué, hier matin, un sauvetage des animaux maltraités. La Fondation Assistance aux animaux lance aujourd’hui un appel à l’adoption

Charente : les 160 chiens maltraités de Juillaguet ont été mis à l'abri
La Fondation Assistance aux animaux va porter plainte pour « sévices graves » contre l’éleveuse. Elle lance aussi un appel à l’adoption d’une centaine de chiens.© PHOTO

THOMAS LEBREUVAUD

 

Une dizaine de gendarmes de Villebois-Lavalette ont procédé hier matin à une saisie surprise, dès 9 h 30, de 160 chiens, à titre conservatoire, dans un élevage canin situé dans la commune de Juillaguet. Accompagnés de bénévoles de la Fondation Assistance aux animaux et de l’association 30 Millions d’Amis, ils sont arrivés à bord de cinq camions.

C’est à la suite d’une simple enquête pour travail dissimulé que les gendarmes, les services vétérinaires et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont constaté, le 28 mars dernier, que Maryvonne Obligis détenait plus de 180 chiens – au lieu des 49 autorisésdans des conditions sanitaires déplorables

 

Un certain nombre de journaux ont couvert le sujet…

A ce jour, pas de nouvelles de la procédure, j’espère que cela va aboutir à la condamnation méritée !

En tout cas, Dis-Donc, rebaptisée Déva, est arrivée à la maison le 10 mai 2014. Son état général est loin d’être brillant : d’une maigreur épouvantable, elle tient à peine sur ses pattes. J’ai l’impression de revoir un remake de Bambi sur la glace quand elle essaie de marcher sur mon carrelage (sauf que ce n’est pas un dessin animé !). Elle manque de s’écarteler à chaque pas…

Premier problème : la chienne ne s’alimente pas, elle mange à peine quelques bouchées. A ce rythme là, je ne suis pas prête de la retaper, je commence à être inquiète. En discutant autour de moi, plusieurs amis me conseillent de lui donner des toutes petites quantités très souvent. Bon sang, c’est bien sûr ! comment n’y ai-je pas pensé? son estomac s’est tellement rétréci qu’elle ne peut pas absorber plus d’une ou deux bouchées à la fois ! Je fonce au cabinet véto du coin pour acheter de l’aliment hyper concentré qu’on donne après les opérations et je lui en donne 2 ou 3 bouchées plein de fois dans la journée. Je parviens ainsi à lui faire manger des rations normales sur environ 10 jours en commençant par 10 repas par jour  puis en diminuant progressivement jusqu’à lui faire prendre 2 repas.

Par ailleurs, Déva tient à peine sur ses pattes, elle glisse et ne parvient pas à coordonner ses mouvements.

.

Deva-2 2014-05-13 19.03.21

.

Je commence par prendre plusieurs rendez-vous : la toiletteuse car elle est pleine de bourre, de nœuds et elle sent très mauvais, et puis le vétérinaire bien sûr et enfin l’ostéopathe !

Contre toute attente, sur le plan comportemental, elle est immédiatement à l’aise, même trop pour Fl’âme qui se sent envahie par une intruse qui ne respecte pas les codes de bonne conduite ! Elle saute sur les canapés, court partout…ce qui ne plait pas du tout à mes dominantes. Heureusement, j’avais un peu anticipé et j’ai emmené plusieurs chiennes avec moi, dont Fl’âme, pour aller la chercher. J’ai fait plusieurs arrêts promenade avant de rentrer pour que les chiennes fassent déjà connaissance, compte tenu de la susceptibilité de Fl’âme en particulier. Je pense que si je n’avais pas fait comme cela, son introduction se serait très mal passée !

Son état général est jugé satisfaisant compte tenu du contexte et l’ostéopathe lui a remis en place tous ses organes qui, selon ses dires, étaient « tous rétrécis ». Il reste juste à la retaper du point de vue de l’état général et surtout à la muscler. Elle a une démarche toute chaloupée, mais on ne sait pas si c’est dû à l’absence de muscles ou à des problèmes de type dysplasie.

Pour l’instant, je ne lui fait pas subir des examens complémentaires qui nécessitent une anesthésie, elle n’est pas en état de le supporter et cela ne changera pas le problème. Par précaution, je la mets tout de suite sous chondro-protecteurs.

On ne peut pas dire que ce soit le grand amour avec Fl’âme et Blanche car Déva est vraiment très envahissante et exclusive et elle me monopolise. elle a des comportements exploratoires de chiot et est en demande constante d’attention. Elle a été tellement carencée en câlins qu’elle ne parvient pas à se rassasier. Même plusieurs mois après son arrivée, elle est toujours en demande de contact et j’avoue que c’est parfois pesant ! Heureusement que tous ne sont pas comme elle car je serais totalement étouffée mais avec une seule comme cela, c’est supportable et gérable!

.

2014-05-14 13.35.57

.

Par ailleurs, elle n’a peur de rien, est à l’aise partout. elle a immédiatement trouvé ses marques à la maison et se comporte comme si elle avait toujours été là. On ne connait pas tout de son passé, mais il est plus que probable qu’à un moment de sa vie, elle a vécu en maison. Une chienne qui aurait passé 6 ans en chenil ne pourrait pas avoir ce comportement. Heureusement qu’on l’a sortie de cet enfer !

Un mois après son adoption, vers la mi-juin, je lui sens 2 boules sous le poitrail. Je l’emmène chez le vétérinaire qui lui fait une ponction et des analyses : elle  a un cancer. Déva a un mastocytome. Elle est opérée immédiatement et les prélèvements sont envoyés en analyse pour connaitre le grade et voir s’il faut la mettre sous chimiothérapie.

.

2014-06-26 19.16.01

.

10 jours plus tard, mauvaise nouvelle : il lui faut une chimiothérapie, (Ki67>10). Après beaucoup d’hésitations, je décide de ne pas lui faire subir de chimio en prenant en compte un certain nombre de paramètres.

Quelques jours plus tard, les 2 tumeurs réapparaissent !

Je décide alors de me tourner vers des amis qui pratiquent des soins énergétiques à distance. En moins d’un mois, les tumeurs ont totalement disparu.

.

2014-08-27 13.51.19

.

Aujourd’hui, Déva va très bien, elle a une énergie impressionnante, elle fait de grandes promenades, elle est de tempérament toujours gai, elle est toujours contente, confiante, positive, enjouée. Quelle magnifique leçon elle donne. C’est une force de la nature, une battante. C’est sans doute ce tempérament qui lui a permis d’être vivante aujourd’hui !

Ses tumeurs ne sont pour l’instant pas réapparues. Je fais très attention à son alimentation et ne lui donne aucun aliment sucré pour ne pas donner de quoi se développer à ses cellules cancéreuses si elle en a encore (voir mon article sur le cancer !).

Les gens qui nous croisent la prennent pour un chiot car elle est de toute petite taille, n’ayant probablement pas eu ce qu’il fallait pour bien se développer, mais ce qui lui manque en taille, elle l’a dans le cœur ! Elle restera toujours de petite taille mais elle est devenue, 6 mois plus tard, une magnifique  et adorable chienne. 

.

sylvie1 (1)

.

Ma Déva, je te promets de mettre tout en oeuvre pour te faire une magnifique et longue fin de vie mon trésor ! 

JUIN 2015

C’est avec une tristesse infinie que j’annonce le décès de Déva le 09 juin 2015… Je l’ai découverte ce matin inanimée sous le palmier ! 

Depuis quelques temps, je la voyais décliner et depuis 2 jours, elle ne mangeait plus. J’avais décidé de l’emmener chez le vétérinaire ce matin si elle ne mangeait pas… Elle m’a évité ce moment que j’appréhendais tant ! 

Comment décider à sa place ? Quelle foutue responsabilité … Elle a eu l’immense générosité de m’épargner cette prise de décision !

Toute ta courte vie à  mes cotés n’aura été qu’un merveilleux cadeau du ciel mon trésor ! 

13 mois de bonheur avec toi que j’espère t’avoir moi aussi apporté ! 

J’espère que tu auras enfin le bonheur que tu mérites de l’autre coté et surtout, qu’on se retrouvera ! 

Je t’envoie des milliards de tendres baisers…

6 Comments

  1. DUMAS dit :

    MERCI A VOUS POUR LES SOINS APPORTE AU BOUBOU. JE NE COMPRENDRAIS JAMAIS LES PERSONNES POUR QUOI PRENDRE UN ANIMAL SI NOUS N POUVONS PAS S’EN OCCUPER PENDANT 12 ANS EN MOYENNE CELA PEUT-ÊTRE PLUS OU MOINS…
    EN 2017 PLUS DE SOUFFRANCE SUR CETTE TERRE (HUMAINES- ANIMAL).
    BON COURAGE A TOUS
    SANDRINE D.

    • Je n’ai malheureusement pas pu la garder très longtemps car elle était en très mauvais état de santé. Le procès vient de se terminer et l’éleveuse pourra bientôt reprendre ses activités vu qu’elle n’a été condamnée qu’à 5 ans de prison avec sursis… un scandale compte tenu des 150 chiens maltraités qu’elle détenait ! Espérons qu’il y a une vraie justice de l’autre coté et que tous les tortionnaires payeront un jour pour leurs crimes. En attendant, on ne peut que prier pour tous les malheureux qui font les frais de la folie, la bêtise et la méchanceté des hommes et de notre coté faire notre maximum pour en sauver le plus possible sans rien espérer de cette parodie de justice. Je leur envoie plein d’amour et d’énergie positive en ce début d’année en souhaitant qu’un jour ils puissent enfin vivre dans l’harmonie aux cotés de l’homme.

  2. wisler dit :

    Souvent quand je te lis et bien je pleure. je pleure pour ces chiens dont on ne prend pas soin, qu’on torture parfois ou qu’on abandonne. et mes larmes sont aussi de joie car je sais que ces chiens arrivés chez toi sont des chiens choyés…cette petite déva a eu de l’amour car elle a croisé son étoile.
    Perso je suis dingo de ma chienne alors je comprends pas qu’on leur fasse du mal bien sur…quand je croise son regard doux et si confiant en nous je la serre dans mes bras d’exister et de me donner ce bonheur la…

    • Merci Fanny,

      Oui, c’est sûr, moi aussi je pleure souvent et j’ai toujours le sentiment de ne pas faire assez mais malgré tout, quoi que je fasse, ce sentiment sera toujours présent tellement la misère animale est présente partout ! Moi aussi je suis fan inconditionnelle des amours qui partagent ma vie et la seule chose qui me permet de surmonter le chagrin du départ de l’un d’eux est de me dire que cela permet à un autre en souffrance de trouver un foyer aimant et respectueux où il aura sa place !

  3. alain tessier dit :

    bonjours, je suis tombé par hasard sur votre site je compatis pour la mort de votre chien

    ayant eu des démèlés avec éleveuse qui pense qu’a faire du fric, cette personne a fait la même chose à neully le brignon en touraine pendant 17 ans .

    • Merci pour votre message Alain…
      Malheureusement , il n’y a pas qu’une éleveuse pourrie… on a connaissance de nouveaux cas régulièrement !
      Il y a heureusement aussi de bons éleveurs qui font un super boulot mais c’est vrai qu’ils sont plus rares que les autres…
      Il faut bien se renseigner quand on prend un chiot pour ne pas cautionner les pratiques des salopards, même si cela fait très mal au coeur pour les chiots ! Car en sauver 1, c’est encourager le système !
      Après, en cas de doute, il faut mettre les associations de protection animale sur le coup pour qu’elles organisent le retrait des chiens, comme cela a été le cas pour Déva. au moins, on a une chance de faire cesser ces pratiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *