Celtik, Comtesse et Caïd

Celtik Comtesse et Caïd  sont tous 3 arrivés dans ma vie en mai 2007.

Celtik, Comtesse et Caïd

les chatons

Celtik, Comtesse et Caïd

Les chatons

Celtik, Comtesse et Caïd

Celtik, Comtesse et Caïd


J’effectuais un stage à la SPA du Clion sur Mer et il y avait 74 chatons à placer qui avaient tous le coryza. Tout le monde était débordé. Les règles élémentaires d’hygiène et d’organisation n’étaient pas respectées et pour tout dire, c’était complètement n’importe quoi : certains chats étaient soignés plusieurs fois, d’autres n’avaient aucun soin, aucune coordination, pas de planning… les bénévoles faisaient ce qu’ils pouvaient mais étaient complètement dépassés par l’ampleur du problème. Quant à la direction, son incompétence notoire s’est une fois de plus confirmée et elle a été incapable de gérer la situation…

Bien sûr, dans ces conditions, chaque jour il y avait des morts et de nouvelles contaminations. Devant un tel désastre, j’ai décidé de prendre une cage, ils étaient 3 par cage et de les emmener à la maison pour tenter de les sauver.  

.

Celtik, Comtesse et Caïd

Celtik, Comtesse et Caïd

.

Les débuts ont été très difficiles. Les chatons étaient bien malades et les soins étaient compliqués. En particulier pour Celtik qui avait une peur panique des humains et c’était chaque fois sportif pour parvenir à le prendre pour lui faire ses soins et lui faire avaler des médicaments. J’ai vraiment cru qu’il n’allait pas s’en sortir. Heureusement qu’à cette période j’étais beaucoup disponible ! Je passais le plus clair de mon temps dans les soins aux chatons. Je les avais isolés dans une toute petite pièce, sinon, impossible de coincer Celtik. Seul Caïd qui était déjà un peu plus grand n’était pas craintif et je comptais beaucoup sur lui pour faire évoluer les petits. A force de patience, de bons soins, de tendresse et d’énormément de temps passé avec eux, j’ai réussi à apprivoiser les 2 plus jeunes. J’ai ainsi tissé avec eux une relation assez exceptionnelle qui n’aurait sans doute pas existé sans les difficultés du début  ! 

.

Celtik, Comtesse et Caïd

Celtik

.

Celtik est devenu une chat adorable, d’une immense tendresse, peut-être le plus tendre que j’aie eu jusqu’à ce jour ! Par contre, il a gardé une peur panique des inconnus. Sa santé est toujours restée très fragile. Depuis toujours, il a un oeil qui coulait, il éternuait très souvent et je savais qu’il n’aurait pas une très longue vie, je sentais bien qu’il a gardé des séquelles de son démarrage dans la vie, contrairement aux 2 autres qui ont bien récupéré. A l’automne 2013, il est rentré à la maison un soir après 2 jours d’absence durant lesquels j’étais très inquiète car il ne m’avais pas habituée à découcher, il n’était visiblement pas en forme, il n’arrêtait pas d’éternuer et je le sentais mal en point. En regardant son nez, je vis quelque chose dépasser. Grâce à la confiance qui existait entre nous, je réussis à lui enlever du nez une grande herbe qui était complètement enfoncée et j’ai l’impression qu’il a été soulagé, je l’ai senti mieux. Il a passé la nuit dans mes bras. C’est la dernière nuit que nous avons passé ensemble. Le lendemain il est ressorti et je ne l’ai jamais revu. Connaissant Celtik, je sais qu’il n’a pas pu aller ailleurs qu’à la maison mais je ne saurai jamais ce qui lui est arrivé. Je garderai toute ma vie l’immense douleur de son départ et surtout de ne pas savoir s’il a souffert ou de n’avoir pas pu le soulager. 

.

Celtik, Comtesse et Caïd

Comtesse

.

Comtesse a bien évolué, d’un tempérament assez proche de son frère mais peut-être un peu moins attachée à moi, même si nous avons aussi une relation très forte. Elle n’a pas gardé de séquelles de ses premiers mois de vie. C’est une chatte adorable, douce et très gentille, bien dans sa peau, équilibrée, qui s’entend très bien avec les chiens. Depuis le départ de son frère, elle est devenue beaucoup plus solitaire.

.

 

Celtik, Comtesse et Caïd

Caïd

.

Caïd, lui, est très différent. Depuis le départ,c’est un intrépide, un débrouillard, un bavard… et un vrai petit chieur… Culotté, impatient, ne supportant pas la contrainte, mais très gentil, jamais il ne nous ferait du mal mais il est quelque peu rebelle et avec un caractère bien trempé. Il est beaucoup plus indépendant et opportuniste, allant très facilement au devant des gens, même ceux qu’il ne connait pas. C’est de mes chats, celui qui est le plus à l’aise dans toutes les situations;

Les jumeaux sont plus peureux mais beaucoup plus dociles et d’une grande tendresse. Plus réservés mais plus câlins. Là où Caïd est le préféré de tout le monde parce que curieux et à l’aise dans toutes les situations, allant au devant des gens, les jumeaux se cachent et me réservent leur affection. Je vis comme un grand privilège cette relation d’une immense profondeur et la confiance qu’ils m’accordent.