Interprète animalier

La communication d’âme à âme

 

          Interprète animalière     Interprète animalière         Interprète animalière       Interprète animalière

Récente en France, bien implantée aux Etats-Unis , la communication animale séduit de plus en plus de professionnels de la relation aux animaux.

La communication animale s’effectue sur la base d’échanges non verbaux, non corporels, qui se font par la pensée sous des formes variées : images mentales, ressentis physiques et/ou intuitifs, transmission d’émotions et de messages…

Il faut avoir  une ouverture d’esprit et considérer les animaux comme des êtres sensibles et intelligents.

Le contact peut s’établir lorsqu’on est dans un état modifié de conscience pour accéder aux ondes alpha (ou aux ondes thêta) qui peut être suivant la sensibilité de chacun : l’auto-hypnose, la méditation, la relaxation….

L’important est de faire le vide  et le silence en soi pour apaiser son mental et se mettre en relation avec l’animal, puis on projette et on perçoit des messages. Les messages peuvent concerner aussi bien des détails quotidiens que des réflexions plus profondes sur nos relations avec eux.


Interprète animalière

Le travail sur le deuil de l’animal de compagnie est grandement facilité grâce à la communication animale. La compréhension de certains comportements permet d’accompagner l’animal en fin de vie dans les meilleures conditions.

Des résultats extraordinaires ont été obtenus par des « Animal Communicator » du monde entier dans le domaine de la guérison ou dans les retrouvailles d’animaux perdus.

 

Mon cheminement

 

J’ai découvert la communication animale à travers une conférence sur les ondes alpha lors d’une université annuelle de l’OECC.

Cela a été une révélation. J’ai alors lu beaucoup d’ouvrages sur le sujet, et je suis allée participer à un séminaire d’Anna EVANS. puis j’ai participé à des séminaires de LAÏLA DEL MONTE et de Caroline LEROUX.

Ces lectures et ces séminaires m’ont enthousiasmée, car j’ai réalisé que ma sensibilité, vécue jusque là comme un handicap, pouvait faciliter la communication avec les animaux, par l’ouverture qu’elle procure. Cela ne me dispense pas de pratiquer un entraînement aussi souvent que possible.

Ma relation avec les animaux n’a pas changé, mais j’ai trouvé des explications aux ressentis que j’éprouve souvent en leur présence.

Selon les communicateurs animaliers, on peut communiquer avec toutes les espèces animales et on peut le faire à distance (puisque les échanges ne se font pas sur un plan “physique”).

     Interprète animalière        Interprète animalière                   Interprète animalière              Interprète animalière

4 Comments

  1. CHEMINAT Elisabeth dit :

    Sylvie CHAIFFRE a communiqué avec ma petite compagne Hapy J’ai été très émue par cette communication. Elle m’a répétée des choses qu’elle ne pouvait pas connaître. En effet Hapy lui a confié qu’elle n’appréciait plus d’aller chez nos voisins car le monsieur fume la pipe et l’odeur du tabac la dérange. Elle a transmis l’image d’un monsieur dans un fauteuil qui fume la pipe les jambes croisées. Il s’agit là d’une chose qui ne s’invente pas. Et beaucoup d’autres choses.
    Bref Sylvie Chaiffre a un réel don pour entrer en communication avec nos compagnons.
    J’ai d’ailleurs transmis au vétérinaire ostéopathe d’Hapy le compte rendu de cette communication car il a été intéressé, lorsque je lui en ai parlé.
    Vouloir aller plus loin dans la relation avec nos amis à 4 pattes passe par une communication de cette nature.
    Je ne regrette pas cette aventure qui m’a apporté une grande joie.
    Je remercie Sylvie Chaiffre pour cela

    • Merci Elisabeth pour votre beau témoignage… la communication avec Hapy a été très émouvante pour moi et un très beau moment car c’est une petite chienne vraiment adorable. Je vous charge de lui transmettre des bisous de ma part !

      • Elisabeth Cheminat dit :

        Bonjour Sylvie,
        Aujourd’hui, Hapy n’est plus avec nous. Elle est partie le 15 septembre 2017. J’avais emmené Hapy chez l’ostéopathe qui la suivait début juillet. J’ai du la faire euthanasier (problème de tumeur au palais depuis juillet 2017, amélioré par les antibiotiques jusqu’au début septembre. En accord avec son vétérinaire, je n’ai pas voulu d’acharnement thérapeutique. Elle s’est endormie dans mes bras. La maison est vide sans elle même si les derniers temps elle dormait beaucoup.
        Merci encore pour cette communication que vous avez eu avec elle

        • Vraiment désolée pour vous. J’ai un excellent souvenir de ma communication avec Hapy qui était vraiment une petite chienne super. J’avais effectivement eu l’intuition qu’elle n’avait plus un temps très long à passer à vos cotés mais on espère toujours se tromper dans ces cas-là… Je lui ai envoyé beaucoup d’amour et je vous souhaite de reprendre très vite un compagnon qui vous apportera lui aussi beaucoup de bonheur. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, nos animaux sont heureux de nous voir en accueillir d’autres après leur départ. Cela n’enlève rien à l’amour que nous leur portons et ils ne le vivent pas du tout comme une infidélité. C’est tout le contraire. Un départ n’a de sens que pour laisser la chance à un autre animal de trouver une famille aimante. Alors surtout écoutez votre coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *