Qu’est-ce qu’un étho-psycho-comportementaliste ?

.

étho-psycho-comportementaliste       étho-psycho-comportementaliste

 

.

L’étho-psycho-comportementaliste est un spécialiste de la relation de l’homme à l’animal !

 

L’étho-psycho-comportementaliste s’intéresse aux perturbations de cette relation et prend en charge les problèmes comportementaux après qu’un vétérinaire ait écarté une cause physiologique.

La diversité des problèmes manifestés et de leur origine, nécessite de disposer de compétences dans de nombreux domaines et de la conscience des limites de ses compétences.

Ses interventions sont souvent motivées par le comportement indésirable d’un animal, en réalité tentative d’adaptation à un environnement devenu inadéquat.

L’éthologie, qui étudie le comportement des êtres vivants, est indispensable pour connaître le sens des comportements des différentes espèces.

Elle aide l’étho-psycho-comportementaliste à déterminer la cause d’un comportement, la nature exacte de celui-ci et en quoi il peut être une réponse à l’environnement ou aux pressions subies.

A travers les éthogrammes qui représentent l’inventaire des comportements des différentes espèces, le comportementaliste peut connaître les comportements « normaux » d’une espèce et ceux qui sont « pathologiques ».

La méconnaissance de l’animal, de ses codes et conduites sociales, de ses systèmes et rituels de communication, est la cause essentielle à l’origine des comportements gênants ou incompréhensibles chez l’animal.

L’étho-psycho-comportementaliste considère que les « comportements indésirables » manifestés par l’animal doivent d’abord être abordés comme des difficultés d’adaptation de l’individu à son milieu, et donc bien comme des troubles de la communication et de la relation. Il s’appuiera sur l’éthologie pour aider à réorganiser la relation et rétablir une bonne communication entre l’homme et l’animal.

Mais si l’approche des relations entre l’homme et l’animal demande de sérieuses connaissances en éthologie, des connaissances en psychologie humaine et animale et en communication sont également indispensables.

Le comportementaliste s’appuiera sur une approche systémique qui prend en compte le groupe que constitue la famille et les interactions entre tous les membres du groupe.

Il est donc pluridisciplinaire et doit savoir identifier avec précision ce qui ne va pas entre l’homme et l’animal et proposer des solutions pour établir une meilleure compréhension et des relations satisfaisantes entre l’animal et l’homme.

Il peut aussi offrir d’autres services que ceux de la résolution individuelle des problèmes de cohabitation avec l’animal.

Il peut également jouer un rôle important en matière de prévention pour contribuer à assurer l’harmonie au sein de la relation Homme-Animal :

– il peut conseiller ou assister pour l’achat ou l’adoption d’un chien, d’un chat ou d’un cheval (bon nombre de situations complexes serait évité si son aide spécialisée avait été sollicitée en amont).

– il peut effectuer des conférences thématiques, par exemple sur les thèmes suivants :

Faire le bon choix d’un chiot, chien, chat ou cheval…

– L’arrivé de bébé à la maison

– L’animal et l’enfant

– La communication entre l’homme et le chien

– Les conduites agressives

– La hiérarchie inter spécifique…

C’est une autre manière d’informer sur les relations et la communication homme/animal, toujours pour une meilleure cohabitation avec l’animal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *