Pourquoi un chien peut-il mordre un enfant ?
Pourquoi un chien peut-il mordre un enfant ?
24 mai 2016
problème de comportement
Problème de comportement ?
27 octobre 2016
Montrer Tout

Alimentation : existe-t-il des vérités ?

Comme ce sujet semble intéresser beaucoup d’entre vous, j’ai décidé de refaire un article sur le thème Alimentation : existe-t-il des vérités ?

J’ai reçu un message intéressant parce qu’il pose le débat plus général de savoir qui on peut croire ou non, s’il existe une vérité dans ce domaine ?

Je vous livre le message tel qu’il m’a été transmis par Estelle :

Le message d’Estelle

Bonjour,
Je découvre votre site et vous remercie pour ce partage d’informations pour le bien-être de nos compagnons et nous-mêmes par conséquent !
Je suis en pleine recherche sur l’alimentation et voici ce que j’ai trouvé par ailleurs sur des idées reçues, qu’en pensez-vous ?

Je cite : « La ration ménagère c’est : 1/3 viande + 1/3 légumes + 1/3 céréales : Faux !
Les proportions ne sont pas bonnes. Selon les supports alimentaires choisis (Barf, Raw feeding ,etc ..) C’est soit 100 % viande et os charnus, soit 95% viande et 5 % de fruits et légumes à peine. Les céréales peuvent être complètement écartées de la ration ménagère car elles ne sont pas
indispensables au chien. Le chien ne tolère pas les protéines des céréales, les graines et le soja. »

« Le riz régule le transit intestinal du chien : FAUX !
Le chien ne digère pas les céréales qui ne lui sont pas indispensables. Mais si vous souhaitez mettre un peu de riz (ou des flocons d’avoine) dans la ration ménagère de votre chien la proportion est de 1 tasse pour 10 Kg de viande. Et le riz doit être très très cuit (immangeable pour nous), car le chien ne digère pas l’amidon. Le chien n’a pas le système digestif conçut pour digérer les céréales et la cellulose des végétaux. Si l’on en donne, cela doit être donné en petites quantités, les légumes et fruits doivent être explosés au Blender pour casser la cellulose. »

« – Un régime constitué uniquement de viande détruit les reins du chien : FAUX !
Faux car le chien est un carnivore. Son organisme est biologiquement adapté pour consommer de la viande en grande quantité car c’est sa ressource principale. Toutefois, pour être équilibré, le menu doit reconstituer une proie entière, en incluant donc des os et divers abats (foie, cœur). La viande ne se résume pas au muscle. »

« – Le chien doit manger à heures fixes : FAUX !
C’est éthologiquement incorrect. Le carnivore (loup, chien, chat..) quand il chasse pour se nourrir, ne peut pas manger à heures fixes et encore moins à « jours » fixes parfois. Il leur arrive de jeûner plusieurs jours et ensuite de manger en grande quantité en une seule fois après une chasse fructueuse. Il n’est pas indispensable que le chien mange à heures fixes, il n’y a aucuns impératifs pour le chien. Mais par contre cela peut être une mesure pratique dans l’emploi du temps de la famille.Sauf cas particulier : pour les chiens anxieux, il est important pour eux de manger à heures fixes pour éviter les torsions gastriques car la majorité des torsions se produisent lorsque le chien n’a presque rien dans l’estomac : torsion idiopatique. Pour ces chiens, manger à heures fixes diminue le risque de torsion et d’anxiété. »

Il y a encore bien d’autres exemples. Comment savoir ce qui est le mieux pour nos compagnons ?

Merci pour votre réponse.

alimentation : existe-t-il des vérités ?

 

Alors, alimentation : existe-t-il des vérités ?

Tout d’abord, je vous le répète, ce que je vous dis à travers mes articles n’est en rien une vérité, c’est seulement mon point de vue. Il résulte de mes compétences mais aussi de ma propre vision du monde qui peut être très différente de la vôtre !

Je me méfie beaucoup des « vérités scientifiques ». Elles ne sont vraies, dans le meilleur des cas, qu’au moment où elles sont dites. Elles sont parfois totalement contredites quelques temps plus tard !

Ce que je vous explique dans mes articles, c’est ce que je crois aujourd’hui, compte tenu de mes formations, de mes nombreuses lectures et recherches. C’est aussi le fruit de mon expérience, celle que j’ai avec mes propres chiens ou ceux de mes clients que je continue à suivre.

C’est à chacun de faire le tri, de voir ce qui lui parle ou non…Internet a beaucoup d’avantages, notamment celui de mettre à la disposition de tout le monde une somme énorme d’informations. L’inconvénient est que tout le monde peut poster n’importe quoi sans aucun contrôle et sans avoir aucune compétence pour cela. Vous pouvez donc sur un même sujet lire une chose et son contraire, tout et n’importe quoi. C’est donc souvent assez dangereux lorsque l’on n’a pas soi-même un minimum de compétences pour faire le tri.

On le voit régulièrement… je suis sûre que, comme moi, lorsque vous avez un problème de santé, vous allez regarder sur Internet. Bien sûr, vous vous trouvez alors toutes les maladies, y compris les plus graves. Et fort heureusement, c‘est rarement le cas !

Il existe des professionnels compétents et d’autres qui le sont moins, voire pas du tout, dans tous les domaines. Il y a aussi des gens qui croient savoir!  On connait tous le « copain qui sait », certains d’ailleurs savent tout. Il faut donc beaucoup se méfier des informations recueillies sur Internet et s’assurer qu’elles proviennent d’une source sérieuse.

Dans ma profession, je rencontre en permanence des gens qui ont tout lu sur internet. Ils ont tout essayé avec leurs animaux et pour finir, font appel à moi parce que rien ne marche.

En réalité, ce sont souvent ceux qui ont les pires problèmes car ils font un peu tout ce qu’ils lisent, en croyant bien faire. Ils connaissent un tas de choses, mais il le font n’importe comment, sans cohérence dans le système qu’ils mettent en place. Ils mélangent des informations glanées au gré de leurs recherches et il n’y a plus aucune cohérence dans rien. L’animal est complètement perturbé par l’utilisation de méthodes contradictoires. Eux sont perdus face à des informations qui se contredisent.

Cherchez un professionnel qui dit des choses auxquelles vous adhérez. Faites-lui confiance, en faisant bien sûr appel à votre bon sens et sans prendre ses paroles pour des vérités mais comme des repères. Testez, voyez si cela vous convient. Si ce n’est pas le cas, cherchez quelqu’un d’autre qui vous convient mieux mais de grâce, ne mélangez pas tout ou en tout cas, pas tout en même temps ! Chacun à son approche, sa manière de voir les choses et vous trouverez forcément celle qui vous correspond.

Alimentation : existe-t-il des vérités ?

Ma réponse au message d’Estelle

Je vais à présent répondre au message qui m’a été adressé par Estelle concernant mon avis sur les idées reçues sur l’alimentation. Alors, alimentation : existe-t-il des vérités ?

Je ne sais pas si tout ce qui figure dans son message est vrai ou faux. En réalité, la personne qui a tenu les propos repris me semble bien sûre d’elle et c’est peut-être ce qui m’inciterait à la méfiance…

Je ne pense pas que l’on ait des informations assez fiables pour confirmer ou pour infirmer ses propos.

Personnellement, les recherches sérieuses que j’ai faites mais qui remontent à quelques années car je ne dispose plus du temps pour me remettre dedans, ne vont pas dans ce sens.

J’ai été formée sur la nutrition animale par un vétérinaire naturopathe extrêmement pointu et passionné par ce sujet. Son opinion ne confirme pas ce qui est écrit dans le message transmis par Estelle. Pour autant, je ne peux donner que mon ressenti car ma formation remonte à quelques années également.

Je trouve par ailleurs stupide de se référer toujours à ce qu’était l’animal avant la domestication. L’homme était également chasseur cueilleur avant notre ère moderne et même si on peut regretter certaines évolutions, il n’en reste pas moins qu’on ne peut pas tout rejeter.  Dans la nature, l’espérance de vie des animaux est bien moindre que celle qu’ils ont dans nos foyers, pour diverses raisons. L’alimentation et le confort de vie qu’on leur apporte y sont pour beaucoup. Dans la nature, l’animal se nourrit de ce qu’il y trouve et ce serait probablement très différent si on le laissait faire son choix dans nos supermarchés ! Ses préférences alimentaires évolueraient certainement, pas forcément pour son bien d’ailleurs, comme pour nous ! Si l’on suit ce type de raisonnement, il ne faut pas non plus le laisser rentrer dans notre maison ou lui acheter un coussin parce que à l’état sauvage il n’avait pas accès à tout ça…

Par contre, cool, apparemment le chien à l’état sauvage avait à sa disposition un blender pour casser la cellulose des végétaux 😉

L’une des principales caractéristiques de tout être vivant est sa faculté d’adaptation. C’est ce qui lui permet de survivre à quasiment toutes les situations.

Dans les arguments développés, peu sont étayés scientifiquement. Celui que je trouve le plus nul est quand même l’argument selon lequel le chien ne doit pas manger à heures fixes parce que dans la nature il ne mange que quand il a attrapé une proie. Cette personne part du principe que ce qui arrive dans la nature aux animaux sauvages est le mieux pour leur santé et leur bien-être. Donc, puisque l’homme des cavernes devait également procéder ainsi, je vous invite à ne manger que ce que vous aurez pu chasser et cueillir. On verra si votre santé va s’améliorer mais j’en doute. Soyons sérieux !

alimentation : existe-t-il des vérités ?           Alimentation : existe-t-il des vérités ?

Après, il est certain que le système digestif du chien est celui d’un carnivore. Il faut en tenir compte pour adapter son alimentation en fonction et ne pas lui donner une alimentation humaine. La digestion chez le chien est très lente, il ne faut pas non plus lui donner trop souvent à manger. Attention à ceux qui gavent leurs chiens de friandises à n’importe quel moment et qui relancent le système digestif qui, de ce fait, n’est jamais au repos !

Alimentation : existe-t-il des vérités ?

Pour ce qui est des céréales, nous sommes d’accord, elles sont pour la plupart à éviter. Pour moi le riz peut faire partie des aliments à donner à condition effectivement qu’il soit très cuit, bien collant et je rajouterais bio. Le principal problème à l’heure actuelle avec le riz, est qu’il contient souvent des OGM et des pesticides. Mais surtout, le riz utilisé pour les chiens est généralement un résidu de l’alimentation humaine et il contient des mycotoxines. C’est pour cela que je précise bio, mais bien sûr c’est la même chose pour l’alimentation humaine.

Pour le reste, vous avez beaucoup d’informations dans mes précédents articles présents sur ce blog.

Je vous renvoie donc sur les articles que j’ai déjà écris sur le sujet de l’alimentation en général :

 

alimentation : existe-t-il des vérités ?

 

Prenez ce qui vous parle en sachant que ce n’est que mon analyse à ce jour. Je me trompe sans doute sur certaines choses, ne serait-ce parce que les fabricants de nourriture industrielle se gardent bien de communiquer tous les ingrédients qu’ils mettent dans leurs croquettes… ils se retranchent derrière le secret de fabrication qui a bon dos !

haricots   carottes   courgettes

Et puis les choses évoluent : nos connaissances, la qualité des aliments et de leurs nutriments…Un légume de 1950 n’est plus le même en 2016. Restons vigilants, partageons nos découvertes pour en faire profiter le plus grand nombre.

 

Prenez bien soin de vos loulous en leur apportant une alimentation de qualité. Faites de votre mieux parce que personne ne peut dire aujourd’hui ce que serait l’alimentation idéale et n’hésitez pas à partager vos expériences !

9 Comments

  1. Annie dit :

    mon chien Pirate un batard (dalmatien et chien courant) intelligent mangeait du riz, de la polenta, des pâtes dans lesquels huile et quelques restes – ne mangeait pas la viande mais un peu de fromage- des légumes et des fruits – Les gens et mon vétérinaire s’étonnaient de son beau poil et de sa vitalité : quand j’ai informé à mon véto de son alimentation, il me rétorque que c’est incroyable, c’est tout ce que je déconseille – Alors il révise sa copie- Pirate à vécu 15ans
    Pirate était adulé dans le village, farceur, une mémoire d’éléphant et un comportement très évolué. Le seul chien autorisé à ne pas être en laisse.
    Je pense que les animaux, comme nous, évoluent et peut être que les carnivores peuvent devenir omnivores
    Les humains deviennent végétariens, voir + et atteignent un certain niveau de conscience
    Voilà, si on est vigilant la vie nous réserve de belle surprise

    • Oui sans doute, il y a toujours des exceptions, chez les animaux comme chez les gens mais je persiste à penser que ce n’est pas l’alimentation idéale pour un chien, surtout compte tenu des modes de production d’aujourd’hui. Par ailleurs, il y a quand même un problème d’anatomie, les carnivore ayant un intestin court, pas fait pour digérer les fibres comme le notre. Pour moi, aimer ses animaux c’est aussi respecter leur vraie nature. Mais je ne prétends pas détenir la vérité.

  2. Florence dit :

    Je crois que l’important et c’est ce qui ressort des principaux articles, c’est de faire au mieux en fonction de notre temps et de nos moyens et surtout au mieux pour nos loulous…Actuellement je me galère pour faire manger ma jeune chienne, croquettes=je grignote (et qu’importe la confiscation de la gamelle et la marque des crocs…) , barf=regurgitation des os charnus et gastro avec les abats, depuis noel je suis passé ration ménagère et là miracle gamelle mangée dans sa totalité avec un transit qui n’a jamais été aussi bien pour ma chienne…Tout ne convient pas à tous les chiens , pour moi le bien etre de ma chienne compte avant tout et même si les barfeurs me pronent leur regime, il ne convient pas à ma chienne (pourtant louve dans une vie ancestrale lol). Après les croquettes pour moi on ne controle pas ce qu’il y a dedans , un peu comme les plats préparés pour humains , mon choix est donc de lui donner le plus naturel possible et de controler la qualité de ce que je lui donne mais c’est aussi ma façon de voir pour moi , je préfère me préparer mes plats que de les acheter tout fait …c’est un choix personnel.

    • Je partage à 100% ton analyse Florence mais en sachant qu’il faut encore inclure un paramètre qui compte pour beaucoup de personnes parce qu’on ne peut pas l’évacuer c’est le temps de préparation et le cout. Personnellement, si je pouvais, j’opterais à 100% pour cette solution mais avec 7 chiens cela n’est pas possible à intégrer dans mon emploi du temps ni dans mon budget si je veux donner de la qualité. Je fais donc un mix entre croquettes et alimentation fraiche en sachant qu’il n’y a pas photo pour moi et que si demain je peux donner tout en frais mais de qualité je ferai ce choix. Après dans les croquettes il y a quand même de très grosses différences et même si je te rejoins par le fait qu’on ne sait jamais précisément la composition, certaines montrent que nos chiens les tolèrent bien en observant certains signes évidents tels que : poils brillants, selles bien moulées et non volumineuses…
      Je sélectionne donc du mieux que je peux mes croquettes et je donne aussi souvent que possible du frais de très grande qualité. Après, pour donner de la nourriture fraiche pour seul régime en évitant toute carence, il faut quand même s’y connaitre un peu en nutrition canine car les animaux ont leurs propres besoins nutritionnels et j’ai quand même vu pas mal de gens qui donnent du frais et qui ne couvrent pas tous les besoins nutritionnels de leurs animaux. Donc attention quand même !

  3. MARJORIE dit :

    Bonjour,

    Ma chienne n’avait pourtant pas de montre , les chiens de mes parents aussi, quand c’est l’heure de la « soupe », ils savent nous le faire comprendre, ils restent dans nos jambes, nous montrent la gamelle,……alors changer leurs horaires pas facile?! A moins d’être aveugle, ou inhumain enfin c’est n’importe quoi !

    Par contre, ce que je sais , c’est que certaines croquettes de supermarché pour chat sont très dangereuses, j’ai un ami qui a faillit perdre ces 2 chats, dorénavant il les prend chez le vétérinaire.

    Pourquoi ne pas se servir de la communication avec eux pour leur demander ce qu’ils préfèrent ?

    Merci Sylvie et à tous

    • Bonjour,
      Bien sûr, la communication animale permet de poser ce type de question mais la réponse est aussi différente chez les animaux que chez nous. Et puis, comme nous, ce qu’ils préfèrent n’est pas forcément ce qu’il y a de meilleur pour eux, surtout si on les a habitué à manger des cochonneries qui sont addictives car les industriels savent quoi mettre pour inciter les animaux à manger (ou nous d’ailleurs!). Et puis, pour moi, la communication animale n’a de sens que dans la mesure où on tient compte des éléments communiqués par l’animal. Imaginez si mon chat me dit qu’il aimerait du caviar à chaque repas 😉 Et puis, vous savez, en général, pas besoin de passer par la communication animale pour savoir ce qu’ils aiment, ils savent nous le faire savoir même si on ne communique pas intuitivement avec eux !

  4. Agathe dit :

    Super article qui devrait être lu par tous les gens qui n’arrêtent pas de répéter « oui mais AVANT, comment ils faisaient ? Oui mais DANS LA NATURE, les chiens feraient comme ci, comme ça… » ce qui pour ma part m’énerve beaucoup. Dans mes proches, certains me disent que « dans la nature » les chiens ne rentreraient pas dans une maison et que donc ils peuvent très bien vivre dehors, c’est même la normale pour eux. J’ai envie de leur crier EVOLUEZ !!!! A ce moment-là, allez-vous travailler en calèche ? Parce que « avant » la voiture n’existait pas…. Il y a je pense trop de gens qui se réfèrent au loup quand il s’agit de déterminer ce qui est bon pour le chien ou non. Pour revenir à la nourriture, lorsque je peux expliquer à certains que ma chienne ne mange pas les restes, ni os, ni couenne, ni morceaux de pain et que je ne veux pas qu’on lui donne de morceaux de viande, on me répond « dans la nature les chiens n’auraient pas de croquettes ». Oui mais aujourd’hui, les chiens ne vivent plus dans la nature !!! Tout ça pour dire qu’il ne faut certes pas oublier le métabolisme du chien, mais il faut aussi garder en tête que tout évolue et eux aussi. Aujourd’hui il y a vraiment une grande disparité d’un foyer à l’autre : certains chiens sont habillés, d’autres vivent simplement à la maison, d’autres doivent dormir dans le garage et d’autres encore sont attachés à une chaîne dehors toute leur vie… C’est là qu’on voit que l’animal est toujours considéré comme objet pour certains. Et donc malheureusement, les gens dont je parle dans ce commentaire ne liront pas cet article, puisqu’ils n’en sont pas rendus là dans leur perception du chien ! Mais continue à écrire Sylvie, un jour ça paiera.

  5. SURAY dit :

    J’ai eu une Dalmatienne qui a vécu 15ans et demi sans jamais être malade
    ELLE ADORAIT LES FRUITS ET LÉGUMES ET EN MANGEAIT EN SUPPLÉMENT A SES CROQUETTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *